AccueilUS OpenMonfils : "Tant que tu ne joues pas Nadal, Djoko ou Federer...

Monfils : « Tant que tu ne joues pas Nadal, Djoko ou Federer en quarts, ça y est, tu as de la chatte ! »

-

Fier de sa perfor­mance face à Pablo Andujar (6–1, 6–2, 6–2), Gaël Monfils avait déjà la tête tournée vers son quart de finale, même s’il a encore expliqué avoir « kiffé » ce duel face à un de ses portes : « Tout ce que j’ai fait aujourd’hui (lire ce lundi) a parfai­te­ment fonc­tionné. Je joue un très bon tennis en ce moment et j’aime aussi l’am­biance créée par les fans car elle me donne énor­mé­ment d’énergie. Lorsque vous vous sentez fort, vous avez le senti­ment qu’il sera très diffi­cile pour l’ad­ver­saire de vous dominer. J’ai toujours voulu réussir de grandes choses dans ce type de tour­nois, jouer devant beau­coup de monde. Plus j’y pense, et plus je me dis que c’est pour cela que je joue au tennis. » Au sujet de son prochain duel face à Matteo Berrettini, la « Monf » a encore proposé une analyse dont il a le secret : « Je sais déjà ce que l’on va me dire concer­nant ce duel. On va dire que c’est un monstre et de l’autre que c’est telle­ment jouable. C’est un discours que j’ai entendu souvent me concer­nant. Moi je sais juste que c’est un quart de finale et que cela va être un gros match. Le mec a quand même gagné deux tour­nois, il a battu mon pote Richie au premier tour, il est tête de série. En fait, c’est simple tant que tu ne joues pas Nadal, Djoko ou Roger (Federer) en quarts, ça y est, tu as de la chatte ! »