Accueil US Open Murray : "Bien retourner face à Nadal"

Murray : « Bien retourner face à Nadal »

-

Qualifié pour la première demi finale de Grand Chelem de sa carrière, Andy Murray est le cinquième britannique à atteindre ce niveau de la compétition, après Roger Taylor, John Lloyd, Greg Rusedski et Tim Henman. Et il s’apprête à affronter Rafa Nadal.

Quel sentiment domine ce soir ? tu es en demi finale de l’US Open…
C’est super. Tu sais, après un match comme ça, je me sens encore mieux. C’est un sentiment agréable.

Tu as été un peu irrégulier sur ce match. Tu en es conscient ?
Je l’ai déjà dit lors de mes précédents matches, je me fiche de ce qui se passe au cours du match, tant que je gagne. J’ai très bien négocié les points importants ce soir. Dans les deux premiers sets, j’ai fait des super jeux décisifs. Après, j’ai dû changer de raquette et j’ai perdu le rythme du service. Mais je suis content de ne pas avoir craqué, parce que c’était un match difficile, et long.

Tu vas rencontrer Nadal. Qu’as-tu retenu de tes précédentes défaites face à lui ?
La seule chose que je dois améliorer face à Rafa est de mieux retourner. Les premières fois que j’ai joué face à lui, je l’ai très bien ait. Par contre, les deux-trois derniers matches, je n’ai pas bien retourné. Je dois m’améliorer sur ce point.
Lorsque nous avons joué sur dur, il y a eu des matches très serrés, et très difficiles. Cela se jouera à celui qui sera meilleur en retour, et qui réalisera le break. Normalement, ce sont les meilleures parties de mon jeu. Lors de nos dernières rencontres, je n’ai pas bien appliqué cela.

Del Potro n’est pas resté jusqu’à la fin de la conférence de presse. Il a fondu en larmes. Peux tu expliquer ces sentiments, parce que de l’extérieur on a l’impression qu’il a plutôt réussi son tournoi, et qu’il devrait en être heureux ?
Personnellement cela ne m’est jamais arrivé. Mais comme tu dis, il a réussi une performance magnifique. A seulement 19 ans. Mais je pense que lorsqu’on reste sur une série comme la sienne (NDLR : 23 succès consécutifs), la voir se terminer doit être fort en émotions. D’autant que la fatigue vient s’ajouter à ça.

Que lui as-tu dis à la fin du match ? On vous a vu longuement parler…
Ces derniers temps je répétais souvent que ce qui c’était passé lors de notre dernier match ne poserait pas de problème particulier. On a vu beaucoup de respect des deux côtés ce soir, et dès le début du match d’ailleurs. A la fin, il m’a juste « je suis désolé pour ce qui est arrivé avant », et je lui ai répondu qu’il avait réussi un super tournoi et une très belle série.

Instagram
Twitter