Accueil US Open Murray, futur bourreau de Federer et Djokovic ?

Murray, futur bourreau de Federer et Djokovic ?

-

Andy Murray a désormais le soutien des plus grands… Fort de sa victoire aux Jeux Olympiques, après sa finale à Wimbledon, l’Ecossais semble rassembler un certain nombre de suffrages pour la victoire finale, à New York. Dernièrement, c’est Mats Wilander et Goran Ivanisevic qui l’ont placé en pôle position, lors d’une conférence de presse au Royal Albert Hall, à Londres.

Mats Wilander n’y va pas par quatre chemin : « Mes prévisions pour l’US Open : Andy Murray va gagner. » C’est dit et lorsqu’il s’agit de se mouiller, le Suédois n’hésite pas, malgré des prises de position parfois hasardeuses. Mais à propos d’Andy Murray, Mats a des arguments. « Je ne l’affirme pas simplement parce qu’il vient de gagner les Jeux Olympiques. Mais parce qu’il est un homme différent. » Grâce à qui, grâce à quoi ? Ivan Lendl. Wilander rejoint les propos du Tchèquasunien, en tout début de saison. L’entraîneur d’Andy affirmait alors qu’il faudrait attendre plusieurs mois pour voir les effets de leur collaboration. Apparemment, ces effets se font enfin sentir – c’est ce qu’explique Mats Wilander. « Je pense qu’Ivan Lendl l’a aidé de manière incroyable. Il est devenu bien meilleur sur le plan physique, il frappe bien mieux son coup droit, mais la plus grande différence, c’est sur le plan émotionnel. Il est plus équilibré, il est plus positif et il aura moins de pression sur le épaules à l’US Open qu’à Wimbledon. Les courts en dur de New York sont un peu plus rapides que ceux de l’Open d’Australie, ce qui lui convient bien. »

Et puis, pour gagner un titre du Grand Chelem, il faut scalper un ou deux des membres du Big Four. Or, fort de ses dernières victoires face au numéro un, comme face au numéro deux, Murray part favori, selon le Scandinave. « Je reste persuadé qu’Andy a marqué un point face à Roger Federer et Novak Djokovic après les Jeux Olympiques. Il sait qu’il peut les battre à la suite, maintenant. Je pense aussi que le format des matches en cinq sets, avec l’attitude qu’il présente désormais, va le favoriser. Et, quand il joue bien, avec une bonne attitude, il est au moins aussi bon joueur que les trois autres du top 3. Avec Rafael Nadal out, cela peut vouloir dire qu’il aura seulement à battre Novak Djokovic ou Roger Federer durant son parcours, ce qui rend ce dernier plus facile. Je vois donc Andy Murray gagner la finale, que ce soit contre Novak Djokovic ou contre Roger Federer.« 

« Andy a marqué un point face à Roger Federer et Novak Djokovic« 

Goran Ivanisevic, de son côté, appuie les propos de Wilander. Mieux, il estime que Murray l’aurait emporté, même en présence de Rafael Nadal. « Je ne crois pas que le forfait de Rafael Nadal compte de quelque manière que ce soit. Je pense qu’Andy est prêt, avec ou sans lui. Il a déjà battu Rafa avant, en plus. Si Andy joue bien, il peut gagner. » C’est aussi le choix du coeur, apparemment. « J’aimerais vraiment le voir gagner l’US Open. Il le mérite. » Ses chances ? « Il a joué d’excellents Jeux Olympiques et ça va lui donne une motivation et une confiance supplémentaires. Et, l’US Open reste sa meilleure surface. Donc je pense qu’il va le faire.« 

Finie l’image de loser, pour Andy Murray. Son parcours à Wimbledon et l’émotion suscitée, puis sa prise de pouvoir aux olympiades semblent avoir convaincu les éminences du monde du tennis. Son heure est peut-être venue…

Sondage : « Qui va gagner l’US Open ? »
« Federer peut remercier Soderling »
Battu en finale, Djokovic s’en satisfait

Instagram
Twitter