AccueilUS OpenMurray, vainqueur de Cerundolo : "Il n'avait pas besoin de faire ça"

Murray, vain­queur de Cerundolo : « Il n’avait pas besoin de faire ça »

-

Auteur d’une sacrée perfor­mance face à Francisco Cerundolo au premier tour de l’US Open ce lundi (7−5, 6–3, 6–3), Andy Murray est revenu sur un inci­dent durant la rencontre lorsque l’ar­bitre n’a pas remarqué qu’une balle avait doublée.

Après plusieurs secondes de confu­sion et de protes­ta­tion, le ralenti du point est passé sur les écrans géants du stade ce qui a mis en rogne le public new‐yorkais. Presque contraint, l’Argentin a fini par donner le point au Britannique. Ce dernier a donc tenu à saluer ce geste de fair‐play en confé­rence de presse.

« Oui, ce qu’il a fait était brillant, et je ne pense pas que beau­coup de joueurs sur le circuit l’au­raient fait. Il faut lui rendre justice. Et je lui ai dit ça au filet. Vous savez, il n’avait pas besoin de faire ça non plus. Et aussi, je pense que dans ces situa­tions, il est parfois diffi­cile pour le joueur qui renvoie la balle de savoir exac­te­ment, mais le joueur qui reçoit la balle, lui, le sait presque immé­dia­te­ment. Quand la balle arrive avec du lift dans ces situa­tions, c’est presque toujours parce qu’il y a eu un double rebond ou que la balle a été frappée dans le court, ce qui crée le lift. Vous le savez immé­dia­te­ment. Donc quand la balle est arrivée, je savais qu’elle avait rebondi deux fois, ce que j’avais évidem­ment dit à l’ar­bitre. Oui, je pense qu’il y a un argu­ment pour utiliser la vidéo dans ces situa­tions, c’est sûr. Mais pour moi, c’était clair, et comme je l’ai dit, il n’avait pas besoin de le faire. Oui, je lui dois bien ça pour m’avoir donné le point. »