AccueilUS OpenNadal, Alcaraz et Tsitsipas à la lutte pour la place de numéro...

Nadal, Alcaraz et Tsitsipas à la lutte pour la place de numéro 1 mondial

-

Défait cette nuit par Stefanos Tsitsipas en demi‐finale du Masters 1000 de Cincinnati, Daniil Medvedev voit son avance au clas­se­ment réduire à vue d’oeil notam­ment après son échec dès le deuxième tour face à Nick Kyrgios à Montréal. 

Tenant du titre à l’US Open, le numéro un mondial possède désor­mais 1125 points d’avance sur Alexander Zverev, son premier pour­sui­vant, 1255 sur Rafael Nadal, 3e joueur mondial, 1695 sur Carlos Alcaraz, actuel 4e et 1995 sur Stefanos Tsitsipas qui pour­rait grap­piller 400 points supplé­men­taires en cas de victoire finale sur le Masters 1000 de Cincinnati ce dimanche. 

Logiquement, Zverev, qui n’a plus rejoué depuis sa sévère bles­sure en quarts de finale de Roland‐Garros face à Nadal, ne devrait pas s’ali­gner sur ce dernier Grand Chelem de l’année et ce malgré son récent retour à l’en­traî­ne­ment. Et même s’il déci­dait de parti­ciper, on voit mal l’Allemand performer sur des matchs au meilleurs des cinq sets surtout après une telle période sans compétition. 

Ils sont donc trois à prétendre au trône de l’ATP et le mieux placé est évidem­ment Rafael Nadal qui n’aura aucun point à défendre à Flushing Meadows.

Pour qu’un tel scénario se produise, l’Espagnol devra au moins atteindre les quarts de finale et espérer que Medvedev n’at­teigne pas la finale. Au cas où Rafa se quali­fie­rait pour le dernier carré à New‐York, le Russe devra tout simple­ment conserver son titre. 

Concernant Alcaraz, ce dernier est dans l’obli­ga­tion de remporter le tournoi pour devenir pour la première fois de sa carrière numéro un mondial étant donné qu’il était déjà quart de fina­liste en 2021. Seul obstacle à cette hypo­thèse, il ne devra pas affronter Nadal en finale car les deux joueurs seront à égalité parfaite et dans ce cas précis, avan­tage à celui qui a remporté le plus de points en Grand Chelem sur la saison en cours. Nadal serait donc devant.

Concernant Tsitsipas, il faudrait un petit miracle pour le voir monter sur la plus haute marche du clas­se­ment ATP à l’issue de l’US Open et cela passe déjà par une victoire ce dimanche face à Borna Coric dans l’Ohio, ce qui est loin d’être gagné au vue de la forme du Croate. Cependant, le Grec, s’il venait à l’emporter, n’au­rait que 90 points à défendre dans la Grosse Pomme avec 1595 points de retard…