AccueilUS OpenNadal entre en scène, Auger-Aliassime et la relève sont attendus

Nadal entre en scène, Auger‐Aliassime et la relève sont attendus

-

Après une première journée marquées par les quali­fi­ca­tions de Novak Djokovic, Roger Federer ou encore Daniil Medvedev, Rafael Nadal, Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas effec­tuent leur entrée en lice dans la Big Apple. Naomi Osaka et Simona Halep sont aussi atten­dues sur les courts new‐yorkais. Présentation.

Le programme de mardi

Nadal sur sa lancée de Montréal ?

« Je joue bien, je suis en forme. Gagner Montréal m’a beau­coup aidé. » Rafael Nadal débarque à New York avec le plein de confiance suite à son succès dans le Masters 1000 cana­dien. Demi‐finaliste la saison dernière et contraint à l’abandon face à Juan Martin Del Potro en raison d’une bles­sure au genou, le Majorquin semble frais et à 100% physi­que­ment cette année. L’Espagnol débute la nuit prochaine en « night session » face à John Millman, adver­saire qu’il a affronté une seule fois pour une victoire (Wimbledon 2017). L’Australien, tombeur de Roger Federer en 2018, devra réaliser un authen­tique exploit puisque Rafa n’a jamais perdu au premier tour de l’US Open (14–0).

Les jeunes en puissance

Rafael Nadal n’est pas le seul joueur attendu au tour­nant pour cette deuxième journée. C’est égale­ment le cas de nombreux joueurs de la nouvelle géné­ra­tion. Stefanos Tsitsipas défie Andrey Rublev qui avait réalisé la sensa­tion de sortir Roger Federer à Cincinnati. Nick Kyrgios, vain­queur à Washington pendant l’été, sera opposé à Steve Johnson. Alexander Zverev, qui vient de signer au sein de l’agence Team8 de Roger Federer, affronte Radu Albot qui a été demi‐finaliste à Los Cabos et tombeur de Marin Cilic à Cincinnati. Enfin, le public nord‐américain aura les yeux rivés sur le duel 100% cana­dien entre Denis Shapovalov et Félix Auger‐Aliassime. Un remake du premier tour de l’édition 2018 où F2A avait aban­donné en raison d’un problème de tachy­cardie. Depuis, le prodige cana­dien n’a plus été confronté à ce problème.

Osaka et Halep entrent en piste

Tenante du titre, Naomi Osaka remet sa couronne en jeu dès le premier match du court Arthur Ashe avec une entrée en lice face à la Russe Anna Blinkova (il s’agira du premier affron­te­ment). Plutôt déce­vante depuis Melbourne, la Nippone se remet peu à peu à l’endroit avec deux quarts de finale de suite à Toronto et Cincinnati. Son adver­saire est en confiance après son quart de finale la semaine dernière au Bronx. Autre favo­rite pour le titre, Simona Halep débute son parcours face à l’Américaine Nicole Gibbs. La Roumaine se remet juste de son sacre à Wimbledon.

Du Bleu partout

Après une première journée rela­ti­ve­ment déce­vante malgré quelques belles surprises (Fiona Ferro, Kristina Mladenovic, Grégoire Barrère, Jérémy Chardy et Lucas Pouille), dix autres repré­sen­tants du clan trico­lore seront sur les courts new‐yorkais. C’est le cas de Jo‐Wilfiried Tsonga (face à Tennys Sandgren), de Benoit Paire (face à Brayden Schnur), de Richard Gasquet (face à Matteo Berrettini) ou encore de Gaël Monfils. Toujours très attendu dans la Big Apple où son jeu spec­ta­cu­laire plaît parti­cu­liè­re­ment au public, le Parisien tentera de confirmer sa bonne forme vue à Montréal où il avait atteint les demi‐finales.

Le chiffre du jour… 9

À l’entame de cet US Open 2019, neuf joueurs de 22 ans ou moins sont présents dans le Top 50 : Stefanos Tsitsipas (8), Félix Auger‐Aliassime (19), Taylor Fritz (28), Denis Shapovalov (33), Alex de Minaur (38), Reilly Opelka (42), Andrey Rublev (43), Frances Tiafoe (45) et Miomir Kecmanovic (50). Preuve que la tran­si­tion s’opère petit à petit.