AccueilUS OpenNadal : "Je ne veux pas que l’on pense que j’ai envie...

Nadal : « Je ne veux pas que l’on pense que j’ai envie d’être son petit ami »

-

Après sa victoire très facile face à Andrey Rublev (6–1, 6–2, 6–2), Rafael Nadal n’a pas échappé aux (très) nombreuses ques­tions sur un possible duel avec Roger Federer. L’Espagnol a notam­ment eu le droit à une ques­tion à propos de son admi­ra­tion envers le Suisse. Sa réponse a provoqué un fou rire général en salle de presse : « Je ne veux pas que l’on pense que j’ai envie d’être son petit ami. » Déjà mythique.

De votre envoyé spécial à New York