Accueil US Open Nadal, vainqueur d'une finale de légende

Nadal, vainqueur d’une finale de légende

-

Grandissime favori, Rafael Nadal est passé par toutes les émotions face à Daniil Medvedev. Alors qu’il a mené deux manches à rien avec un break en poche dans le troisième set, l’Espagnol se dirigeait alors vers une victoire aisée. Mais le Russe, qui disputait sa première finale de Grand Chelem, a fait preuve d’un courage exemplaire et d’une volonté irréprochable pour faire basculer la finale dans l’irréel. Au terme d’un combat titanesque et dans une ambiance électrique, Rafael Nadal s’impose 7-5, 6-3, 5-7, 4-6, 6-4 après 4h49 de jeu et s’adjuge ainsi son quatrième titre à l’US Open, le 19e en Grand Chelem.

Cette première finale en Grand Chelem de Daniil Medvedev restera dans les annales tant il l’a fait basculer dans l’irrationnel. Daniil Medvedev et Rafael Nadal ont livré une finale titanesque, sensationnelle et spectaculaire pendant 4h51 de jeu. Pourtant, le début de la rencontre est conforme aux attentes avec l’Espagnol qui se détache en menant deux manches à rien après un premier set disputé. Le Majorquin vole alors vers son 19e titre du Grand Chelem en ayant le break en poche dans le troisième set. Moment choisi par le Russe pour faire basculer cette finale dans le paranormal.

Medvedev a fait basculer la finale dans le paranormal

Créatif (75 coups gagnants), offensif (50 points gagnés sur 74 au filet), le protégé de Gilles Cervara fait alors preuve d’une résistance et d’une résilience unique. Le futur quatrième joueur mondial, qui a aussi défrayé la chronique avec ses frasques pendant la quinzaine, a été admirable dans son attitude tant il n’a jamais montré ses émotions. Alors, lorsqu’il revient à deux sets partout, la dynamique est de son côté. La preuve, il se procure trois balles de break dès le deuxième jeu du cinquième acte. Trois occasions ratées qu’il pourra regretter. Derrière, Rafael Nadal opère un changement tactique en utilisant son slice de revers pour perturber son jeune adversaire. Celui-ci se fait breaker à 2-2 alors qu’il menait 40-0 sur son service. Mais une fois encore, il ne lâche rien, écarte deux balles de match (dont une sur un service-volée sur deuxième balle) avant de se procurer une balle de 5-5 après avoir eu un double break contre lui.

Nadal en route vers le record de Federer ?

Sur un service gagnant, Rafael Nadal peut s’écrouler après un combat exceptionnel qu’il remporte 7-5, 6-3, 5-7, 4-6, 6-4 après 4h51 de jeu. Le numéro 2 mondial est en larmes lorsque l’organisation diffuse des images de ses 18 précédents titres du Grand Chelem sur les écrans géants. À 33 ans, il remporte son quatrième titre à l’US Open, le 19e en Grand Chelem, et revient ainsi à une longueur du record de Roger Federer. Plus que jamais, Rafa est dans la course pour devenir le plus grand et détenir le record de succès dans les tournois majeurs. La course est plus que jamais lancée.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook