AccueilUS OpenPella : « A la fin de ma quaran­taine, j’ai pu taper la balle…

Pella : « A la fin de ma quarantaine, j’ai pu taper la balle 45 minutes, sur un court dans un état déplorable »

-

Lors de sa confé­rence de presse après sa défaite en 4 sets face à l’Américain Wolff (138ème), Guido Pella a fait part de sa colère par rapport aux chan­ge­ments de règles liées au cas Benoit Paire : « Je suis bien sur content que les personnes qui ont été en contact avec Benoit aient pu jouer le tournoi. C’est une bonne nouvelle. En revanche, j’ai­merai savoir pour­quoi les règles ont changé d’un tournoi à l’autre. Aujourd’hui, je pose clai­re­ment la ques­tion et j’at­tends que l’on me réponde. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, qui est inter­venu pour que cela se passe ainsi. Ce que je sais c’est que par exemple dans notre cas nous avions demandé à ce qu’un nouveau test soit fait rapi­de­ment pour notre prépa­ra­teur physique qui était positif et cela nous a été refusé, on a du attendre plusieurs jours. Dans le cas de Benoit, je sais que cela a été possible dès le lendemain » 

L’Argentin a aussi insisté sur le fait que cette situa­tion ne lui a pas permis d’ar­river sur le court dans les meilleurs dispo­si­tions pour défendre ses chances : « Lors de ma quaran­taine, j’ai fini par avoir la chance que l’on me donne quelques haltères et un vélo d’ap­par­te­ment. Et à la toute fin, j’ai pu taper la balle 45 minutes sur un court qui était dans un état déplo­rable. J’espère surtout qu’un jour j’aurai toutes les infor­ma­tions pour que je puisse comprende ce qu’il s’est réel­le­ment passé »

Instagram
Twitter