AccueilUS OpenPerclus de crampes, Medvedev s’est fait peur : le match aurait pu…

Perclus de crampes, Medvedev s’est fait peur : le match aurait pu basculer

-

Inébranlable, abso­lu­ment impec­cable pendant presque trois sets, Daniil Medvedev a montré de premiers signes de faiblesses au moment de servir pour le match, à 5–2. Nerveux, le Russe a enchaîné deux doubles fautes et Novak Djokovic débrea­kait une première fois. A 5–4, alors qu’il avait une nouvelle chance de conclure sur son service, Daniil a serré les dents.

« J’ai encore un peu de crampes à cause de la nervo­sité. J’avais des crampes dans le dernier jeu du match. Mes jambes étaient parties après 5–3. À 5–4, je ne pouvais presque plus marcher. Je me suis dit que si je ne finis­sais pas le match, j’au­rais de gros problèmes pour gagner cet US Open », a confié Medvedev à la fin du match. 

Qui sait ce qui aurait pu se passer si Nole, qui avait changé de polo pour le dernier jeu, était revenu à 5–5 ? Ou si le Serbe avait concré­tisé l’une de ses 5 balles de break dans le début du deuxième set ? 

« Il y a eu un tour­nant au début du deuxième set. J’ai eu quelques balles de break sur les premiers jeux de service de Medvedev dans le deuxième set. Il y a eu ce 0–40. Juste un coup ici et là… J’étais très proche. Qui sait quelle serait la trajec­toire du match si j’avais breaké au début du deuxième set. Avec la foule, avec le soutien, je me senti­rais proba­ble­ment diffé­rent », a regretté Novak. 

Instagram
Twitter