AccueilUS OpenRaducanu – Fernandez, qui pour prendre le pouvoir ?

Raducanu – Fernandez, qui pour prendre le pouvoir ?

-

Du jamais vu depuis Serena Williams (17 ans) – Martina Hingis (18 ans), en 1999 à l’US Open égale­ment. Quand elles entre­ront sur le court ce samedi à 16h à New York et 22h en France, Emma Raducanu et Leylah Fernandez auront respec­ti­ve­ment 18 et 19 ans. Qui aurait pu imaginer une telle finale ? Personne. Cette affiche aussi rafraî­chis­sante qu’ex­ci­tante promet une fin de tournoi féminin en apothéose. 

D’un côté Emma Raducanu, 366e mondiale (!) début juin, révélée à Wimbledon, 150e avant l’US Open. Elle est la première joueuse à atteindre la finale d’un tournoi du Grand Chelem en sortant des quali­fi­ca­tions. Et en plus sans perdre de sets. 

De l’autre, Leylah Fernandez, 73e mondiale avant le début de l’US Open, tombeuse de trois Top 5 : Naomi Osaka, Elena Svitolina et Aryna Sabalenka. Depuis le 3e tour, la Canadienne a bataillé à chaque fois en trois sets. 

Les deux prodiges ont deux styles diffé­rents. Emma Raducanu distribue depuis le fond de court avec une puis­sance et une aisance tech­nique impres­sion­nantes. Elle sert très bien et s’ap­puie surtout sur son revers. Leylah Fernandez, plus petite, se déplace mieux et varie plus que la Britannique. Elle arrondit les trajec­toires avec sa patte gauche qui lui permet de trouver des angles. 

La partie s’an­nonce hale­tante et extrê­me­ment serrée. Si Raducanu part avec un léger avan­tage, Fernandez a montré qu’elle ne lâchait jamais rien.

Instagram
Twitter