AccueilUS OpenRod Laver est vrai­ment soulagé

Rod Laver est vraiment soulagé

-

Invité à l’US Open au cas où Novak Djokovic aurait remporté le titre et signé le Grand Chelem calen­daire, Rod Laver doit être soulagé. Le gaucher austra­lien reste le seul à avoir réalisé cet exploit deux fois (1962 et 1969). Dans un tweet, il a résumé la soirée en insis­tant sur la perfor­mance du Russe.

« Cela a été simple­ment épous­tou­flant Daniil Medvedev, vous avez arrêté l’un des plus grands ce soir. Gagner son premier titre du Grand Chelem est toujours spécial, le faire contre un cham­pion comme Novak Djokovic, c’est autre chose. Courage Novak, la quête continue. »

Proche de Roger Federer, il a aussi du avoir une pensée pour le Suisse dimanche soir quand Nole a dû baisser les armes. Même si sa perfor­mance a eu lieu à une autre période où le tennis se jouait avec des raquettes en bois et qu’il n’était pas encore un sport aussi inter­na­tional, Rod Laver reste une légende éter­nelle avec une perfor­mance qui n’est pas prête d’être égalée ou battue.

Instagram
Twitter