AccueilUS OpenRoddick prudent

Roddick prudent

-

Andy Roddick a été un peu plus bous­culé par Marc Gicquel que le score le laisse penser puis­qu’il s’est imposé 6–1, 6–4, 6–4. « Dans le deuxième set, il a commencé à être plus agressif . Il est revenu et je suis devenu un peu nerveux mais je suis fier d’avoir pu le contenir », a déclaré l’Américain.

Au troi­sième tour, le numéro 5 mondial va rencon­trer John Isner. Roddick, qui avait breaké 3 fois son adver­saire sur 10 occa­sions à Washington, se méfie de son compa­triote qu’il estime en grands progrès. « John joue bien mieux et ça sera un match complè­te­ment diffé­rents des derniers. Je ne serai pas capable de le breaker très souvent, ça sera jouer à quelques points ici ou là. »

Article précédentDouble, family affair
Article suivantHaas le syndrome vieillesse