Accueil US Open Simon : "Je crois qu'il faut arrêter de parler de bulle"

Simon : « Je crois qu’il faut arrêter de parler de bulle »

-

Gilles Simon est un « bon client ». Ses prises de parole sont souvent tranchantes et permettent d’en savoir toujours un peu plus. Interrogé sur la fameuse bulle, le Tricolore a livré sa version au journal l’Equipe ce jour. Et comme d’habitude, ça envoie : « Je crois qu’il faut arrêter de parler de bulle. En fait, il n’y en a pas et il n’y en aura pas. Il faut simplement dire que chaque tournoi va faire le maximum pour diminuer le risque de contamination. Bulle, ça signifie que de A à Z, on ne va pas croiser une personne de l’extérieur et ce n’est pas le cas. Tout le monde sait en venant qu’on peut malheureusement l’avoir (le virus). Tu sais que si tu es positif, ton tournoi est terminé. Ce qui est compliqué à gérer, c’est plus la clause contact Covid qui a l’air très aléatoire, voire arbitraire, et qui peut ruiner ta vie quinze jours »

Instagram
Twitter