Accueil US Open Une nuit à New York, épisode 6

Une nuit à New York, épisode 6

-

Tous les matins de la quinzaine new-yorkaise, la rédaction vous concoctera un résumé des événements de la journée dans la Big Apple.

Les faits du jour…

Les derniers espoirs tricolores reposeront sur les épaules de Lucas Pouille. Adrian Mannarino et Gaël Monfils ont été éliminés de l’US Open au troisième tour. Le premier a subi la loi de Dominic Thiem (7-5, 6-3, 6-4) et pourra nourrir des regrets de son entame de match où il a mené 5-3. « J’ai bien commencé le match, mais je n’ai pas réussi à faire le double break dans le premier set. J’aurais pu faire un peu mieux. Je me suis tendu au moment de conclure, souligne « Manna ». J’ai un regret sur le début du jeu à 5-4, mais ensuite, il y a eu de bons échanges. Je n’ai pas réussi à faire la différence. Il a pris confiance, il s’est mis à mieux taper dans la balle, il commettait moins de fautes. Le match a basculé dans son sens à la fin du premier et au début du deuxième. »

De son côté, Gaël Monfils a été contraint à l’abandon face à David Goffin alors qu’il était mené 7-5, 5-1. Une issue prévisible dès la fin de son deuxième tour. « C’était beaucoup trop juste. Même si le premier set fait 7-5, je ne pouvais pas servir et j’avais du mal à me déplacer. J’ai forcé pendant 50 minutes, insiste la Monf. Je commençais à ressentir de plus en plus de douleurs, notamment à la fin du premier set. Je ne sais même pas pourquoi j’ai terminé le match précédent. Et là, c’était beaucoup trop compliqué. Aujourd’hui, il fallait stopper. » Bien qu’il déclare qu’il « fera tout pour être prêt si le capitaine (Yannick Noah) l’appelle » pour la demi-finale de Coupe Davis (15 au 17 septembre), le Parisien va passer des examens poussés afin de connaître la nature exacte de toutes ses blessures.

Sans faire de bruit jusqu’à présent, Juan Martin Del Potro disputera les huitièmes de finale après avoir collé trois petits sets à Roberto Bautista Agut (6-3, 6-3, 6-4) et « joué son meilleur match du tournoi ». La Tour de Tandil affrontera Dominic Thiem pour le choc des huitièmes. Rafael Nadal, lui, a encore eu besoin de quatre manches pour se débarrasser de Leonardo Mayer. Au terme d’un premier set extrêmement disputé, l’Argentin était parvenu à virer en tête après le jeu décisif. Derrière, il n’a pas su tenir la cadence. L’Espagnol parvenait, enfin, à convertir une balle de break sur sa 14e occasion. La suite fut à sens unique pour un succès 6-7(3), 6-3, 6-1, 6-4. Next : l’imprévisible Alexandr Dolgopolov.

Roger Federer, lui, a haussé le ton. Après deux premiers tours en cinq manches, le Suisse a livré une prestation très propre face à Feliciano Lopez pour l’emporter en trois manches (6-3, 6-3, 7-5) : 32 coups gagnants pour 16 fautes directes. Le maestro se rassure sur son niveau de jeu avant de retrouver Philipp Kohlschreiber en huitièmes de finale.

Si Karolina Pliskova conserve sa première place mondiale, elle se souviendra longtemps de ce troisième tour où elle a écarté une balle de match face à Shuai Zhang (3-6, 7-5, 6-4). Pour rester sur le trône, elle doit se hisser au minimum en finale. Elina Svitolina reste également en course pour le rang de numéro 1 mondiale après sa victoire sur Shelby Rogers (6-4, 7-5).

Une journée qui a été marquée par l’exclusion du tournoi de Fabio Fognini suite à ses propos sexistes envers une arbitre de chaise lors de son premier tour en simple (« pu… » et « suceuse de b… »). Fognini s’était excusé en publiant un message dans lequel « il s’excusait auprès des fans et l’arbitre pour ce qui est arrivé ». Depuis, l’Italien avait reçu une amende (24 000 ), mais le Grand Slam board a annoncé qu’il était suspendu de manière immédiate ! Autrement dit, le joueur transalpin est exclu du double alors qu’il devait disputer le troisième tour avec son compatriote Simone Bolelli. Une décision temporaire car Fognini attend la décision finale concernant sa sanction.

Le chiffre du jour… 6

Avec ces deux nouvelles éliminations au troisième tour (Gaël Monfils et Adrian Mannarino), le tennis tricolore réalise son plus mauvais bilan en Grand Chelem depuis 2007 avec seulement six qualifications pour la deuxième semaine contre 11 en 2015 et 2016. En 2007, il y en avait eu uniquement quatre.

Open d’Australie : Monfils (1/8) ; Tsonga (1/4)

Roland Garros : Monfils (1/8)

Wimbledon : Paire (1/8) ; Mannarino (1/8)

US Open (en cours) : Pouille (1/8)

La décla du jour…

Naomi Osaka a connu un moment assez gênant lors de sa conférence de presse. Battue par Kaia Kanepi (6-3, 2-6, 7-5), la Japonaise a eu le droit à une première question assez embarrassante : « Pourquoi avez-vous gagné aujourd’hui ? » Un moment de solitude qui tombe mal…

Le point du jour…

Dominic Thiem et Adrian Mannarino ont offert l’un des points les plus spectaculaires de la quinzaine avec notamment une double bande du Frenchie ! A voir ci-dessous à partir de 1’53.

L’insolite du jour…

Ambiance glaciale pour finir le match entre Jelena Ostapenko et Daria Kasatkina…

Toutes les déclarations sont à retrouver ici !

Les résultats des Tricolores

Les résultats de samedi

Le programme de dimanche

De votre envoyé spécial à New York

Article précédentNadal, so vintage
Article suivantA vos pronos !
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook