AccueilUS OpenYouzhny en quarts

Youzhny en quarts

-

Mikhail Youzhny a livré une pres­ta­tion de bonne facture pour dominer Tommy Robredo 7–5 6–2 4–6 6–4 en un peu plus de trois heures. Youzhny a dû sauver une balle de break dès son premier jeu de service. Les deux joueurs se main­tiennent en fond de court et se livrent à de longs échanges dépas­sant régu­liè­re­ment les 20 frappes. S’il commet beau­coup de fautes, d’où un nouveau jeu de service compliqué à 3–2, Youzhny gère bien les points clé, variant long de ligne et court croisé pour épuiser Robredo. Youzhny sent qu’un tie break lui serait défa­vo­rable et s’offre deux balles de break à 5–5 qu’il convertit. Le Russe conclut la manche d’un superbe coup droit court croisé en bout de course.
Dans le deuxième set, profi­tant du posi­tion­ne­ment loin derrière sa ligne de Robredo, Youzhny fait preuve de davan­tages de velléités offen­sives. Se montrant de plus en plus incisif dans tous les domaines du jeu, le Russe s’offre deux balles de break à 1–1. Transformant rapi­de­ment la défense en attaque par des revers slicés bien sentis ou de gros lifts de coup droit long au centre, le Russe réussit le break et confirme son ascen­dant à 3–1. Robredo semble à court de solu­tions, son service se fait moins effi­cace et il commet beau­coup plus de fautes.
Dans le troi­sième, Youzhny continue de placer des accé­lé­ra­tions long de ligne soudaines des deux côtés qui font mal à Robredo, et se procure deux balles de break à 1–1. Youzhny persiste à 3–3 mais rate à nouveau deux balles de break face à un Espagnol au bord de la rupture, qui n’in­quiète abso­lu­ment pas Youzhny en retour … et pour­tant, l’Espagnol profite du seul mauvais jeu de Youzhny dans cette manche pour s’imposer.
Requinqué, Robredo démarre la quatrièùe manche par un jeu de service parfai­te­ment maîtrisé, alors que Youzhny se fait peur dans le jeu suivant alors qu’il menait 40–0. Au terme d’un jeu extrê­me­ment disputé à 2–2, le russe enchaîne une amortie de revers fulgu­rante de fond de court et un retour qui prend malen­con­treu­se­ment le filet pour retomber dans le carré adverse au grand dam de Robredo. Le Russe manque de finir le travail à 4–2, mais Robredo s’ac­croche pour fina­le­ment tomber avec les honneurs dans un match où Youzhny a montré de belles choses et fait preuve d’une belle intel­li­gence de jeu.

Article précédentPatrick McEnroe raccroche
Article suivantYouzhny domine Robredo