Accueil UTS Karine Molinari (UTS) : « Ça me rend dingue quand j’en­tends que les…

Karine Molinari (UTS) : « Ça me rend dingue quand j’entends que les joueurs viennent pour le fric »

-

Beaucoup de rumeurs cir­culent quand un nou­vel évé­ne­ment se met en forme. Et il est tou­jours ques­tion d’argent. L’UTS ne déroge pas à la règle et des chiffres ont cir­cu­lé sur des « garan­ties » que cer­taines stars auraient deman­dé pour y par­ti­ci­per comme c’est le cas sur les tour­nois ATP 250 et 500 du circuit. 

C’est aus­si pour cela que Karine Molinari, agent de Patrick Mouratoglou et qui a consti­tué le pla­teau de l’UTS, a pré­ci­sé les choses avec fer­me­té dans les colonnes du jour­nal L’Equipe ce lun­di : « Beaucoup de joueurs n’ont même pas deman­dé les condi­tions finan­cières. Je ne parle pas des agents, mais des joueurs. Je tiens à dire que c’est du prize money et non de la garan­tie. Le vain­queur du match prend 70% et son adver­saire 30%. Tout le monde est logé à la même enseigne. Il n’y a aucune excep­tion et on n’en fera pas. Ça me rend dingue quand j’en­tends qu’ils viennent pour le fric. »

Nous avons véri­fié cette infor­ma­tion et il s’a­vère qu’ef­fec­ti­ve­ment les cham­pions ne sont rému­né­rés que sur le prize money dont on n’est pas par­ve­nu à connaître le mon­tant global. 

Instagram
Twitter