AccueilInsoliteBonzi a eu droit à son bizutage

Bonzi a eu droit à son bizutage

-

Même si la France était déjà quali­fiée lors­qu’il s’est présenté sur le court face au modeste équa­to­rien Antonio Cayetano March, 700e joueur mondial, Benjamin Bonzi a fait le boulot en s’im­po­sant assez faci­le­ment 6–0, 6–2. D’ailleurs son adver­saire s’est même mis à pleurer pendant la rencontre.

Une première victoire pour une première sélec­tion en équipe de France syno­nyme de… bizu­tage. Attendu par l’en­semble de l’équipe, Benjamin a eu droit au fameux seau d’eau. Des images qui démontrent que ce groupe vit extrè­me­ment bien.