AccueilVidéosLe 30 avril 1993, l'agression dramatique de Monica Seles

Le 30 avril 1993, l’agression dramatique de Monica Seles

-

C’était il y a 27 ans. Le 30 avril 1993, Monica Seles est en quart de finale du tournoi d’Hambourg où elle affronte Magdalena Maleeva. Lors d’un chan­ge­ment de côté au deuxième set où elle mène 6–4, 4–3, la numéro 1 mondiale est poignardée dans le dos par un fou, l’Allemand Günter Parche. Un cri gagne les gradins du stade hambour­geois et la joueuse yougo­slave est rapi­de­ment prise en charge avant d’être trans­férée à l’hôpital.

Lors de son procès, son agres­seur a reconnu avoir commis cet acte pour la blesser et non pour la tuer, car il voulait rendre la première place mondiale à son idole, Steffi Graf, la rivale de Monica Seles. Il écope seule­ment de deux ans de prison avec sursis et il est acquitté des accu­sa­tions de tenta­tive de meurtre. Il doit égale­ment suivre des soins psychiatriques.

Après cette agres­sion qui a lui laissé des bles­sures physiques super­fi­cielles, Monica Seles, alors âgée de 19 ans, tombe en dépres­sion. Elle reviendra sur les courts en juillet 1995, mais plus rien ne sera jamais comme avant. Alors qu’elle avait gagné huit titres du Grand Chelem en trois ans et avant ses 20 ans, elle en gagnera qu’un, l’Open d’Australie en 1996, en dix ans…