AccueilUS OpenMoutet, pomper n'est pas gagner

Moutet, pomper n’est pas gagner

-

Malgré son « sale » carac­tère sur le court, Corentin Moutet ne manque pas d’humour.

Baladé lors de la première manche (1−6 en 35 minutes), ce dimanche en huitièmes de finale de l’US Open, par un Casper Ruud toujours aussi régu­lier, le Tricolore, après un point perdu lors du premier jeu du deuxième set, a décidé de faire plusieurs pompes comme pour s’in­fliger une punition.

Une séquence qui a au moins permis aux spec­ta­teurs du court Arthur Ashe de se réveiller devant un début de match à sens unique.