AccueilVidéosQuand Auger‐Aliassime s’énerve en québé­cois, ça vaut le détour

Quand Auger‐Aliassime s’énerve en québécois, ça vaut le détour

-

Le huis clos n’a pas que des incon­vé­nients. Il nous permet d’en­tendre les joueurs s’énerver. Parfois, on a le droit à des pépites. C’était le cas pour le premier tour de Félix Auger‐Aliassime contre Hubert Hurkacz à Halle. Si le jeune Canadien s’est imposé en deux sets, il a laissé échapper sa frus­tra­tion en fin de deuxième manche, pour notre plus grand bonheur.

Instagram
Twitter