AccueilVidéosQuand Gaudio et Santoro passent en mode exhibition

Quand Gaudio et Santoro passent en mode exhibition

-

La suspen­sion du circuit à cause de la crise sani­taire liée au coro­na­virus est l’occasion de se replonger dans les archives et les plus grands moments de ces dernières années : des points que l’on a tous en tête tant par leur côté spec­ta­cu­laire que symbolique.

L’Open d’Australie 2006 restera l’un des meilleurs souve­nirs de la carrière de Fabrice Santoro puisqu’il y dispu­tera son seul quart de finale en simple dans un tournoi du Grand Chelem. Sur son parcours, le Tricolore, alors 65e mondial, s’offre un succès de pres­tige sur Gaston Gaudio, le dixième mondial de l’époque, au troi­sième tour (6–3, 6–3, 5–7, 1–6, 6–4). Une rencontre où le Français et l’Argentin ont régalé le public à l’image de ce point où ils sont passés en mode exhi­bi­tion : des twee­ners, amortie, tout y passe. Et c’est un régal.