AccueilVidéosQuand Robert électrisait le court 7

Quand Robert électrisait le court 7

-

Roland‐Garros aurait dû avoir lieu du 24 mai au 7 juin, mais la crise du coro­na­virus a contraint les orga­ni­sa­teurs à décaler l’édition 2020 à l’automne prochain. Alors pour patienter, retour sur les plus beaux points des dernières années.

Stéphane Robert est l’un des chou­chous du public à Roland‐Garros. En 2015, le natif de Montargis s’extirpe des quali­fi­ca­tions et va livrer un match dantesque au premier tour face à Kyle Edmund sur le court 7 (défaite 2–6, 6–4, 6–3, 5–7, 6–2). Mené deux sets à un, le Tricolore va arra­cher un cinquième set en brea­kant le Britannique à 6–5. Un jeu où il fait le spec­tacle et rend hysté­rique le public pari­sien avec un échange de folie. Une ambiance comme on les aime…