AccueilVidéosYannick Noah (1977) : « Le problème en France c’est le manque d’ambition…

Yannick Noah (1977) : « Le problème en France c’est le manque d’ambition et de travail »

-

Etonnant, comme les mots d’hier peuvent encore résonner aujourd’hui. L’INA a pris l’ha­bi­tude de nous le rappeler, en repos­tant les anciens repor­tages du paysage média­tique fran­çais du XXème siècle. Et le dernier fait la part belle au tennis. Et plus exac­te­ment, un certain Yannick Noah. Grand espoir du tennis fran­çais en 1977, il a alors seule­ment 17 ans. Mais devant son talent, le jour­na­liste se prend à rêver de voir un jour le jeune homme triom­pher sur le Central de Roland‐Garros. Une perfor­mance plus accom­plie par un Français depuis Marcel Bernard de 1946.

Or, le Noah de l’époque pense avoir la réponse au problème. « Le manque de résul­tats de nos espoirs est dû au manque de travail et au manque d’am­bi­tion. Surtout un manque d’am­bi­tion ». Des paroles à remettre dans un contexte parti­cu­lier, où le tennis fran­çais peine à exister sur la scène inter­na­tio­nale, et a tendance à mettre beau­coup de pres­sion dès qu’un jeune joueur se montre promet­teur. Mais qui résonnent avec force quand il reven­dique lui‐même avoir pour objectif « d’être au moins parmi les dix meilleurs joueurs mondiaux ». Et surtout, quand on sait que plus aucun Français ne s’est imposé à Roland‐Garros depuis ce même Yannick Noah en 1983…

Instagram
Twitter