AccueilVous avez la parole« Le dilemme du dopage »… par Mandlikomac

« Le dilemme du dopage »… par Mandlikomac

-

La rédac­tion sélec­tionne des commen­taires inté­res­sants dans sa rubrique « Vous avez la parole ». Aujourd’hui, Mandlikomac nous livre son point de vue sur le dopage dans le sport en général. Usant d’un exemple assez frap­pant pour illus­trer son propos, il présente avec perti­nence et recul le problème en ques­tion. Et cible en toute conscience la « compli­cité » des médias, indé­niable, qu’elle soit invo­lon­taire ou non. Voici le commen­taire tel quel, sans modi­fi­ca­tion de notre part.

Ferrer touché par l’af­faire Armstrong ? 19/10/2012 19:07 – mand­li­komac

« C’est une discus­sion vrai­ment passion­nante et forcé­ment passionnée, mais j’avoue,je n’aime pas trop quand ça part trop dur, je crois me souvenir avoir insinué que les mâchoires de Ferrer ressem­blaient à celles de certains rugbymen, et je m’étais fait violem­ment brocarder sur un fil de ce site, et j’avoue, je suis parfois trop impres­sion­nable pour supporter ça, il me faudrait un petit coup de pot belge. Je n’avais pour­tant pas dit ça au hasard, mais suite à une discus­sion avec un ami médecin proche de rugbymen qui m’avait dit que l’élar­gis­se­ment de la mâchoire infé­rieure était un symp­tôme de l’uti­li­sa­tion de l’E.P.O.

J’étais ce jour là avec un autre très bon ami qui a joué au rugby juste avant qu’il devienne pro, et il m’avait dit : « moi, si on m’avait dit de prendre une pilule miracle pour gagner 10 fois mieux ma vie et toucher la gloire, sûr que je l’au­rais pris ». Je ne sais pas, mais je n’avais aucune envie de le condamner… D’ailleurs, c’est toujours mon ami.

C’est vrai, je n’aime pas trop ceux qui opposent un sport contre un autre, les pouilleux cyclistes contre les vertueux tennismen ou rugbymen… On sait même qu’il y a du dopage chez les forcé­ment sympa­thiques spor­tifs handicapés !

Non, je n’ai pas envie, même s’il était avéré qu’il s’est dopé, de casser du sucre sur tel ou tel joueur, même espa­gnol ! McEnroe a avoué avoir pris, en fin de carrière, quelque chose, dois‐je le détester pour autant ? Plutôt mourir… Car c’est alors que j’ai pu le voir jouer, pour de vrai, à Bercy ! Le système en général du sport spec­tacle, vendeur d’es­pace publi­ci­taire, encou­rage le dopage, c’est sans doute lui qu’il faut remettre en ques­tion, surtout quand on entend ce même système qui va lyncher le premier dopé venu par la voix de ses plus terribles vendeurs de soupe, à savoir les jour­na­listes spor­tifs qui sont sur ce point d’une hypo­crisie insup­por­table. Mais nous sommes tous complices, forcé­ment, même en alimen­tant ce site qui aussi vend des espaces pub…

Mais le petit gars à qui on a fait rêver à la lune et qui a un peu triché pour pouvoir l’at­teindre, moi, je n’ai pas envie de lui taper dessus. Juste lui dire : « c’est con mon gars, la gloire n’en vaut pas la chan­delle ». Mais pas sûr qu’il écou­tera un jaloux comme moi qui aurait au fond peut‐être aimé avoir suffi­sam­ment de talent tennis­tique pour avoir à se trouver devant ce dilemme du dopage ou non dopage.

Bon, ben là j’ai fait un peu trop long, et c’est pas tout ça, mais il faut que j’aille faire le potage (j’ai bien dit potage) aux enfants:-) »

Instagram
Twitter