AccueilVous avez la parole« Nadal, la défense »…

« Nadal, la défense »…

-

Welovetennis sélec­tionne des commen­taires inté­res­sants dans sa rubrique « Vous avez la parole ». Aujourd’hui, ces deux posts de Superwoman, qui prend la défense de Rafael Nadal, contre les soup­çons que notre lectorat nourrit à son égard. Une défense musclée, c’est le moins qu’on puisse dire !

Sur l’ar­ticle : Novak Djokovic impa­tient

Le mardi 24 juillet 2012 à 19:32, par Superwoman

« On peut soup­çonner Nadal de dopage, pour­quoi pas…

Maintenant, s’il est un tricheur à vos yeux, vous êtes masos de conti­nuer à regarder le tennis puis­qu’il ramasse presque tous les titres !

En 2009, l’au­teur du torchon a oublié une demi finale mémo­rable à Madrid qui a mit Djokovic et Nadal sur les rotules jusqu’aux Masters Toronto et Cincinnati. Djokovic s’est fait rétamer lui aussi très tôt à RG !

On peut aussi soup­çonner Djokovic qui a enchaîné des perfor­mances de fou entre fin 2010 et jusqu’à l’Open d’Australie cette année…

On peut aussi soup­çonner Federer, qui est capable de gagner des Grands Chelems avec une mono­nu­cléose, quand Roddick et Söderling, affectés par cette même maladie, dispa­raissent plusieurs mois…

On peut soup­çonner Almagro parce qu’il a une sale tête…

On peut soup­çonner Tipsarevic parce qu’il joue avec des lunettes…

Ou alors on peut juste apré­cier le spec­tacle sans soup­çonner et profiter de cette géné­ra­tion en or !

L’auteur de l’ar­ticle s’y connait en tendi­nites, et c’est vrai que ça doit être EXACTEMENT la même chose quand il en souffre car lui aussi était sûre­ment entouré de tout un staff de kinés, physio, et autres comme les spor­tifs de haut niveau.

Maintenant, le dopage existe bien sûr.

Même dans le tennis, mais avant de pointer un tel ou un tel, amenez vous avec des preuves réelles, et non comme d’ha­bi­tude des ragots soup­çon­neux de mémère mal b**sée ! »

25. Le mardi 24 juillet 2012 à 21:23, par Superwoman

« Génération dorée est subjectif.

Mais il faut admettre tout de même qu’a­voir en même temps le recordman en Grands Chelems et Masters se battre avec le recordman de Roland Garros, roi de la terre battue, avec au milieu un Serbe ambi­tieux qui, au lieu de s’écraser devant ce duo domi­nant, a relevé le défi et mis tout le monde au pas en une année. Et derrière des longs couteaux capables de tout si on relâche un peu le niveau : Ferrer, Del Potro, Murray, Tsonga, Isner, plus quelques vieux loups qui en veulent encore, Roddick, Haas…

De tout temps, il y a eu de grands cham­pions et des légendes dans ce sport, mais, là, on a un concentré de soif de battre chaque record un à un, mixité totale des styles de jeu, des joutes à nous faire croire que la vie du joueur dépend de l’issue du match !

Bref, incroyable.

D’abord une hydre à deux têtes comme dans chaque décennie, qui est devenue, depuis fin 2010, un cerbère à trois porte‐chapeaux, avec un quatrième qui commence à pousser !

J’ai vu les duels Lendl‐McEnroe, Borg‐Vilas, Sampras‐Agassi…

Je trouve que l’in­ten­sité atteinte aujourd’hui dépasse tout. »

Instagram
Twitter