AccueilWe Love Tennis MagArthur Raymond : "J’ai donné des interviews sans cesse : ESPN, l’ATP,...

Arthur Raymond : « J’ai donné des interviews sans cesse : ESPN, l’ATP, partout dans le monde »

-

Nous vous avions raconté l’aven­ture extra­or­di­naire d’Arthur qui avait recons­truit un court de tennis chez un voisin pendant le confinement. 

Nous avons donc jugé utile de le contacter à nouveau dans le cadre de l’édi­tion de numéro 75 de We Love Tennis Magazine. 

Arthur nous a confirmé qu’il a vécu un vraie tornade médiatique.

Arthur, on t’avait prévenu qu’il allait y avoir une défer­lante média­tique autour de ton aven­ture. Cela a‑t‐il été le cas ?
Oui, et même plus que ça. J’ai donné des inter­views sans cesse : ESPN, l’ATP, partout dans le monde. J’y ai pris du plaisir, c’était amusant. Cela m’a fait prendre conscience de ce que vivent les stars du circuit qui sont solli­ci­tées de façon perma­nente. Au fur et à mesure des entre­tiens, j’ai aussi appris à comprendre le fonc­tion­ne­ment des médias.

Et ce fameux court, comment va‐t‐il ?
Bien, on y a fait de nouveaux travaux et son proprié­taire l’utilise régu­liè­re­ment. J’y vais aussi, car c’est pratique, c’est à côté de chez moi. Chaque fois que je fais le chemin, je me souviens de la première fois où je l’ai décou­vert. Depuis cette média­ti­sa­tion, je reçois aussi des mails où l’on me demande des conseils en termes de réno­va­tion de terrains, c’est plutôt rigolo. 

C’est ta maman qui a décidé d’en parler aux médias. Avec le recul, elle a bien fait, non ?
Oui, car c’était en plus une période où je n’allais pas bien, je n’avais pas trop le moral. Le fait que tout le monde trouve notre initia­tive géniale m’a donné une bonne énergie pour repartir, car ce confi­ne­ment avait été mora­le­ment difficile. 

Instagram
Twitter