AccueilWe Love Tennis MagJean-René Lisnard : "C'est l'entraîneur de tennis le premier coach mental"

Jean‐René Lisnard : « C’est l’entraîneur de tennis le premier coach mental »

-

Deuxième prise de parole de « JR » comme disent les intimes concer­nant des passage du livre de Gilles Simon. Dans son ouvrage, Gilles explique qu’il a travaillé trop tard l’as­pect mental dans sa carrière alors que c’est une clé essen­tielle à la réus­site. Il faut dire que cette matière suscite des débats continus.

« J’ai envie de dire le contraire car j’es­time qu’il y a trop de « char­la­tans » qui se disent prépa­ra­teur mental. Quelques fois au lieu d’être béné­fique, cela pollue la situa­tion. Pour moi, le mental fait partie de l’en­traî­neur. On inculque des choses, des valeurs, une façon de penser. C’est quand même l’en­traî­neur qui est le plus souvent avec son joueur donc c’est logique que ce soit lui qui soit aussi en charge de la partie mentale. Cela est aussi lié à l’ex­pé­rience du coach. Alors, c’est vrai qu’il existe des forma­tions mais on ne sait pas vrai­ment comment elles ont été construites et vali­dées. L’idée c’est que le vécu de l’en­trai­neur peut permettre de bien commu­ni­quer auprès de son joueur, donc je reste persuadé que c’est l’en­trai­neur tennis le premier entrai­neur mental. »