AccueilWe Love Tennis MagPastor : "Promouvoir le padel en Europe et dans le monde"

Pastor : « Promouvoir le padel en Europe et dans le monde »

-

Président du Monte‐Carlo Padel Master, étape du World Padel Tour depuis 2015, Fabrice Pastor s’est confié à GrandChelem sur sa passion et son envie de déve­lopper le padel à l’international.

Quand le WPT a‑t‐il été créé ?

« Le circuit World Padel Tour (WPT) a été fondé en 2013 et appar­tient à une société privée espa­gnole. Avec la créa­tion de ce circuit profes­sionnel, le padel a atteint une plus grande diffu­sion au niveau inter­na­tional, avec l’organisation des tour­nois en Argentine, au Portugal, à Dubaï et à Monaco. Monte‐Carlo International Sports est la société qui orga­nise le tournoi de Monte‐Carlo depuis 2015, une étape du WPT. »

Le fonc­tion­ne­ment est‐il simi­laire à celui pratiqué sur l’ATP, avec des caté­go­ries de tour­nois, points ?

« Au cours de cette quatrième saison, le circuit WPT a orga­nisé un total de 20 tour­nois, 4 dans la caté­gorie Challenger, dans laquelle les 10 meilleurs couples du clas­se­ment ne peuvent pas parti­ciper et qui donne moins de points ; 12 dans la caté­gorie Open, qui se déroulent prin­ci­pa­le­ment dans des villes espa­gnoles, et 4 dans la caté­gorie Master (Valence, Barcelone, Monte‐Carlo et Buenos Aires), étape qui donne le plus de points. Le circuit s’achève à Madrid en décembre avec le Master Final. »

Quand et pour­quoi avez‐vous créé le tournoi de Monte‐Carlo ?

« Le premier Monte‐Carlo Padel Master a eu lieu en 2015 et l’objectif prin­cipal était de contri­buer à promou­voir le padel en Europe et dans le monde. Monaco est un grand miroir pour tous les événe­ments spor­tifs. Mon équipe et moi‐même sommes passionnés de padel et nous essayons de faire un maximum pour le déve­lop­pe­ment de cette disci­pline. Plusieurs person­na­lités du sport, qui pratiquent habi­tuel­le­ment le padel, vivent à Monaco. Ces dernières nous aident à le promou­voir en parti­ci­pant à diverses actions que nous orga­ni­sons pendant le tournoi. Parmi elles : le tennisman Thomas Johansson, le joueur de rugby Rudy Kiel ou encore l’en­traî­neur de l’équipe de France de foot­ball, Didier Deschamps… »

Vous œuvrez énor­mé­ment pour le padel avec un tournoi profes­sionnel et une struc­ture d’entraînement très prisée (Monte‐Carlo Sport International avec Laurent Bensadoun, fina­liste des « France »). Pensez‐vous pouvoir permettre à ce sport de se faire une place en France ? Quels seraient vos objectifs ?

« Le padel est en train de se déve­lopper en France. Il y a plus de joueurs, plus d ́amateurs, prin­ci­pa­le­ment dans le Sud. Notre inten­tion est de conti­nuer à promou­voir ce sport avec la créa­tion de clubs de padel, comme le Tennis Padel Soleil à Beausoleil, des écoles de padel au Tennis Padel Soleil et à Madrid, au Santana Sports Center et en soute­nant de jeunes joueurs pour leur permettre de jouer sur le circuit profes­sionnel. Je pense que la France comp­tera de plus en plus de joueurs de qualité qui pour­ront parti­ciper aux étapes internationales. »

Dossier padel :

Melchior Dejouany : « Le padel se déve­loppe partout en Europe »

Centres privés : précur­seurs, incu­ba­teurs, accélérateurs

Comment ça va marcher ?

L’exemple de l’Espagne, excep­tion ou modèle absolu ?

Pourquoi ça doit marcher ?

Pourquoi ça va marcher ?

10 ques­tions pour comprendre le padel

GrandChelem n°55 en télé­char­ge­ment gratuit

Retrouvez gratui­te­ment et en inté­gra­lité le numéro 55, le dernier numéro de notre maga­zine GrandChelem… Bonne lecture !

Article précédentLa tableau de Caen est connu
Article suivantUn point magistral