Accueil Wim' - SH Impossible n'est pas Tsonga !

Impossible n’est pas Tsonga !

-

C’est un incroyable exploit que vient d’accomplir Jo-Wilfried Tsonga. Mené deux sets à zéro par Roger Federer, le Français est revenu à hauteur pour finalement s’imposer 3-6 6-7 6-4 6-4 6-4.

Revivez le 5e set en live ici

Incredible, tremendous, unbelievable ! Tous ces adjectifs sont bons pour qualifier le succès de Jo-Wilfried Tsonga face à Roger Federer. Revenu de nulle part, le Français a su développer un tennis offensif tout au long des 3 derniers sets. Un tennis qui a payé. Et plutôt très bien !

Et pourtant, tout avait mal commencé. Sur la retenue, le Tricolore débute la rencontre par de vilaines petites erreurs. Tout le contraire d’un Federer déjà bien dans son match. Un Federer qui breake d’entrée et se promène jusqu’à la fin du set, empoché 6-3.

Plus serrée, la deuxième manche voit le Tricolore rentrer dans sa partie. Réglé au service comme en coup droit, Jo tient fermement ses engagements. De la même manière qu’un Federer, aussi inspiré qu’aérien. Logiquement, les deux hommes s’engagent dans un tie-break. Mais Tsonga gère mal ce money-time. Rapidement mené 4-0 puis 5-1, le Français ne peut revenir. Federer empoche le jeu décisif 7 points à 3. Il mène deux sets à zéro.

C’est à cet instant que l’on ressort THE statistique. Celle qui dit qu’en Grand Chelem, Federer n’a jamais perdu un match après avoir mené deux manches à rien. Jamais en 178 rencontres. Mais Jo est bien loin de ce genre de considérations. Son objectif de l’instant : breaker enfin Federer pour y croire encore. Il suffisait de demander. Sur une petite déconcentration du Suisse, Tsonga prend sa chance et creuse l’écart. Il mène 3-1, ce set sera pour lui (6-4).

Revenu à deux manches à une, Jo poursuit sur sa lancée. Le service fonctionne toujours aussi bien (18 aces sur l’ensemble du match, 70 % de premières), les coups droits sont dévastateurs et le revers n’est pas en reste. Surtout ce fameux « revers crapuleux » dont Jo parlait hier, lâché à une main en passing bout de course. En face, Federer encaisse, pris par l’ouragan Tsonga. Sur un splendide point mode : « je lâche tout en coup droit » le Français fait le break. Vu ses stats’ au service, on pense déjà au 5e set.

Car on va l’avoir cette fameuse 5e manche ! Sur la lancée de sa fantastique remontée, Jo breake d’entrée. Si, si ! Le chemin est encore long, le Français le sait. Car Roger ne lâchera rien. Et ce match, il faudra aller le chercher. Aucun problème, le message est passé. Vers l’avant, toujours aidé par son service canon, Jo continue à jouer ce splendide tennis champagne. Parfois poussé à 30A sur son engagement, le Français ne panique pas, respire un grand coup et claque un ace. En grand champion, il conclut son match sur un jeu blanc. Puis tombe à genoux, la tête dans ses mains. Il vient de réaliser l’impossible. Mais l’impossible n’est pas Tsonga !

Article précédentDjokovic en demi-finale
Article suivantTsonga crée l’exploit !
Instagram
Twitter