Wimbledon
Shocking Wimbledon : la folie Marcus Willis (1/7)



A moins d’une semaine de Wimbledon, la rédaction de welovetennis.fr a décidé de vous faire revivre sept surprises qui ont bouleversé ce tournoi légendaire. Une sélection non exhaustive tant l’histoire du Grand Chelem britannique est riche. Victoire surprise ou défaite cuisante, chaque événement choisi a participé un peu plus à la renommée du plus prestigieux des tournois du Grand Chelem.

Le contexte…

Il y a un an, le héros de Wimbledon ne s’appelait pas Andy Murray, Roger Federer ou encore Novak Djokovic. Il s’agissait d’un joueur licencié à Capdenac dans le Lot où il disputait les Interclubs de Nationale 3 quelques jours avant le Grand Chelem britannique. Il jouait à 2/6 le 29 mai 2016 dans une rencontre contre le TC Saint-Georges d'Orques. Vous l’avez reconnu, c’est Marcus Willis. Le Britannique, 772ème mondial avant la compétition, obtient une wild-card pour les qualifications. Il parvient à s’en extirper avant de vivre un véritable conte de fée…

Le fait…

Après les qualifications, Marcus Willis devient la sensation du tournoi. Au premier tour, il signe l’exploit face à Ricardas Berankis (54e mondial à l’époque) en trois manches, 6-3, 6-3, 6-4. Ce succès lui offre le droit de défier la légende Roger Federer sur le Centre Court, le temple du tennis. Un moment magique. Au-delà de la défaite (6-0, 6-3, 6-4), l’histoire de Marcus Willis a marqué les esprits du monde de la petite balle jaune. À la suite d'une blessure aux ischio-jambiers au début de cette même année, il réfléchit à mettre un terme à sa carrière. Sa copine lui en dissuade.

Résultat, il remplace son compatriote Scott Clayton pour prendre part aux pré-qualifications du tournoi. Après trois victoires, il intègre les qualifications, s'en sort avant de mettre la Grande-Bretagne à ses pieds. Pour compléter ses faibles revenus, il donne des cours au Warwick Boat Club, dans les Midlands pour 30 livres sterling de l’heure. "C’est probablement l’une des meilleures histoires produites par le tennis depuis longtemps" avait confié Roger Federer avant son duel face à la nouvelle coqueluche du Royaume. La folie s’empare des allées du All England Club. Marcus Willis, qui a joué Roger Federer avec un polo « RF » offert par le maestro lui-même, possède même un groupe de supporters, la "Willbomb Barmy Army" qui l’encourage sur l'air du "Will Grigg's on fire, your defense is terrified" qui avait enchanté l'Euro 2016 de football.



Ce qui a changé…

Depuis son incroyable parcours sur le gazon du All England Club, Marcus Willis a grimpé au classement. A l’heure de débuter les qualifications (où il est invité), il pointe au 374e rang mondial. En novembre 2016, il s’offrait même un titre ITF du côté de Koweït (10 000$). Une semaine au cours de laquelle Willis était « on fire » car il n'a pas perdu le moindre set ! Cette saison, le natif de Slough a disputé les demi-finales du Future de Tipton et la finale de celui de Shrewsbury. Un parcours qui n'est pas sans avoir laissé des traces. Oui, Marcus Willis en a profité pour concevoir son premier enfant... La plus belle manière d'immortaliser ce moment.

En bonus track, la vidéo de son duel face à Roger Federer...



Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.