Wimbledon
Shocking Wimbledon : le jour de gloire de Bartoli (2/7)



A moins d’une semaine de Wimbledon, la rédaction de welovetennis.fr a décidé de vous faire revivre sept surprises qui ont bouleversé ce tournoi légendaire. Une sélection non exhaustive tant l’histoire du Grand Chelem britannique est riche. Victoire surprise ou défaite cuisante, chaque événement choisi a participé un peu plus à la renommée du plus prestigieux des tournois du Grand Chelem.

Le contexte...

À l'heure d'aborder l'édition 2013 de Wimbledon, Marion Bartoli ne rassure pas. La Française, qui n'a pas dépassé les quarts de finale du moindre tournoi cette saison, vient d'être éliminée au troisième tour de Roland Garros. Malade, elle déclarera forfait au deuxième tour à Eastbourne, son seul tournoi de préparation pour Wimbledon. Celle qui avait atteint la septième place mondiale en janvier 2012 arrive au All England Club en tant que tête de série numéro 15. Malgré tout, au soir de son élimination du Grand Chelem parisien, la Tricolore ne perd pas espoir : "Si je continue à travailler comme ça, avec cette intensité, cet engagement, je ne vois pas pourquoi je ne remonterai pas au classement." Elle ne croyait pas si bien dire...

Le fait...

Très convaincante, Marion Bartoli rejoint les quarts de finale sans souci tandis que les trois premières têtes de série ont déjà disparu. Serena Williams est tombée contre Sabine Lisicki en huitièmes de finale, Maria Sharapova s'est inclinée contre la Portugaise Michelle Larcher de Brito au deuxième tour et Victoria Azarenka a déclaré forfait. Une aubaine tant la domination de ces trois joueuses, qui avaient remporté les six derniers tournois du Grand Chelem, s'était installée. Encore fallait-il saisir cette opportunité en or. Marion Bartoli l'a brillamment réalisé. Tombeuse de Sloane Stephens en quarts de finale, la Française écrase Kirsten Flipkens en demies (6-1, 6-2). Comme en 2007, la voilà à une marche de décrocher Wimbledon. Un surplus d'expérience primordial sur son adversaire, Sabine Lisicki, à ce stade de la compétition. Plus forte mentalement, la Tricolore domine la finale malgré une frayeur en fin de partie (6-1, 6-4). Elle remporte son premier titre du Grand Chelem et succède à la victoire française d'Amélie Mauresmo (en 2006) au palmarès de Wimbledon.



Ce qui a changé...

Tout. Ou presque. Attendue au tournant, la Française annonce la fin de sa carrière à Cincinnati, moins de deux mois après sa victoire londonienne. Aboutissement ultime, cet exploit au All England Club a éteint la flamme qui brûlait en elle : "Je suis sur le circuit depuis si longtemps, j'ai vraiment forcé et tout donné pendant ce Wimbledon. J'ai senti que j'avais épuisé toute l'énergie restante dans mon corps. J'ai réalisé mon rêve et ça restera avec moi pour toujours, mais maintenant, mon corps n'arrive plus à tout supporter."

Shocking Wimbledon : la folie Marcus Willis (1/7)

Tous les produits de Serena Williams sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.