-->

Wimbledon
Quelles sont les chances des Français ?



Après deux tournois du Grand Chelem masculin sans la moindre présence tricolore en deuxième semaine, les Bleus comptent sur Wimbledon pour relever la tête.

Avant la troisième levée en Grand Chelem de l’année, le sourire n’est pas au rendez-vous concernant les performances des Tricolores. Pour la première depuis 1997, il n’y a eu aucun représentant masculin en deuxième semaine sur deux tournois du Grand Chelem de suite (Open d’Australie et Roland-Garros). Une situation qui inquiète comme nous l’avait confié Nicolas Escudé pendant Roland-Garros : "J’ai tendance à penser que la Coupe Davis est l’arbre qui cache la forêt. C’est évidemment très bien d’avoir remporté cette compétition, car cela fait plusieurs années que l’on courait après, surtout pour cette génération. À titre individuel, on a une génération qui se fait vieillissante avec pas mal de pépins physiques. Lucas (Pouille) peine encore sur les tournois du Grand Chelem à pouvoir arriver régulièrement en deuxième semaine."

Deux tournois du Grand Chelem sans un joueur en deuxième semaine



Pour la plupart des Français, les tournois de préparation au Grand Chelem londonien ne sont pas satisfaisants. Richard Gasquet avait idéalement débuté en remportant son 15e titre en carrière sur le gazon hollandais d'Hertogenbosch avec des succès sur Stefanos Tsitsipas ou Bernard Tomic. Le Biterrois a cependant connu une mésaventure au premier tour d'Halle où il s’est fait éliminer par Florian Mayer (82ème) en deux petits sets 6-2, 6-2 avec une douleur au dos. Décevant. De son côté et c'est bien connu, Gaël Monfils n’a pas la main verte. Néanmoins, le Parisien sera au rendez-vous des demi-finales à Antalya pour son seul tournoi de préparation à Wimbledon où il n'a jamais fait mieux qu'un troisième tour. Après un bon début avec une demi-finale à Stuttgart (éliminé par Milos Raonic), Lucas Pouille est vite retombé dans ses travers avec une défaite dès son entrée en lice à Halle par Stefanos Tsitsipas. Le numéro un Français a essuyé sa septième sortie dès le premier tour en 2018 en 13 tournois. Pas la meilleure manière d'aborder le Grand Chelem britannique.

Une préparation sur gazon compliquée, Chardy brille



En réalité, un seul Français sort du lot et il s'agit de Jérémy Chardy. Battu au deuxième tour de Roland-Garros par Pierre-Hugues Herbert, le Palois a vite redressé la barre et de manière spectaculaire : victoire au Challenger de Surbiton, finale à Hertogenbosch (une première sur le circuit principal depuis 2009) face à un autre Tricolore, Richard Gasquet et demi-finale au Queen’s, seulement stoppé par Novak Djokovic. Remonté à la 46e place mondiale, le Tricolore de 31 ans réalise une belle préparation pour Wimbledon où il a atteint les huitièmes de finale en 2014. En attendant mieux en 2018 ?

Tous les produits de Lucas Pouille sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.