Wimbledon
Le flou bleu

Le tennis français masculin ne vit pas sa plus belle période. Pour la première fois depuis 1997, aucun représentant tricolore n’a été en deuxième semaine lors de deux tournois du Grand Chelem de suite (Open d’Australie et Roland-Garros). Autrement dit, l’optimisme n’est pas au rendez-vous à la veille de Wimbledon. Lucas Pouille - demi-finaliste à Stuttgart mais battu d’entrée à Halle - reste la meilleure chance française et débutera dès ce lundi face à Denis Kudla, un adversaire à sa portée. Mais au regard de son inconstance, la méfiance est de mise.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.