Wimbledon
Mahut approuve la réforme

Interlocuteur de choix puisqu’il détient avec John Isner le record du match le plus long (11h05 à Wimbledon en 2010 avec un 70-68 au cinquième), Nicolas Mahut a été interrogé par le journal L’Équipe sur l’introduction du tie-break à Wimbledon à 12-12. L’Angevin approuve totalement cette réforme :

"Je suis à fond pour, même si j'aurais préféré qu'ils le fassent à 6-6, pour faire au moins comme à l'US Open. J'imagine qu'ils voulaient garder un truc à eux, pour se démarquer. Mais ça serait bien que tous les tournois du Grand Chelem s'alignent (Roland-Garros et l'Open d'Australie ne l'ont pas encore fait). En attendant, cette décision à Wimbledon est une bonne avancée pour le jeu. Il permet au rescapé de ce match de pouvoir rejouer le match suivant dans un état de forme convenable."