Wimbledon
Federer évitera Djokovic



Au lendemain de sa dixième victoire à Halle, Roger Federer, bien que numéro 3 mondial, sera tête de série numéro 2 pour Wimbledon. Kevin Anderson est l’autre grand bénéficiaire du système spécial du Grand Chelem londonien.

Si Wimbledon se base sur le classement ATP pour déterminer les 32 têtes de série de son tableau, il utilise également un système qui lui est propre : il prend en compte tous les résultats sur gazon de la dernière année et ajoute 75% de la meilleure performance de l’année précédente. A ce petit jeu, Roger Federer, vainqueur de l’ATP 500 d’Halle, a donc grappillé une place et s'empare de la tête de série numéro 2 pour Wimbledon (1 au 14 juillet) à la place Rafael Nadal. Loin d’être anodin puisqu’il évitera un duel avec Novak Djokovic en demi-finale. Le Suisse pourrait retrouver Rafael Nadal dans la dernier carré ou Kevin Anderson qui passe de huit à quatre avec le système du Grand Chelem londonien.

Federer, une demi-finale face à Nadal ou Anderson

Le Sud-Africain, finaliste sortant, pourrait être un très bon tirage car il n’affiche pas les mêmes garanties qu’il y a un an. Le natif de Johannesburg revient d’une blessure au coude qui l'a contraint à être éloigné des courts entre Miami et le Queen's (défaite en huitièmes de finale face à Gilles Simon). Marin Cilic, finaliste en 2017 et vainqueur du Queen’s en 2018, passe de 17 à 13. Gilles Simon, finaliste malheureux au Queen’s, gagne cinq places (25 à 20). A l'instar de Rafael Nadal, Dominic Thiem, qui a également décidé de ne pas disputer un tournoi de préparation à Wimbledon, recule d'une place et sera tête de série numéro 5. Quatre joueurs français seront protégés : Gaël Monfils (16), Gilles Simon (20), Lucas Pouille (27) et Benoit Paire (28).