Wimbledon
Pouille: "A la différence de certains, je n'étale pas ma vie privée"



Dans un entretien accordé à nos confrères de l'Equipe, on pensait trouver toutes les raisons du passage à vide du tricolore. Au lieu de cela, on a presque un entretien philosophique où le champion tricolore a visiblement pas envie de tout nous dire. Extraits.


Le bilan de sa saison
L'année à bien commencé, puis je suis tombé malade (une grippe en Février) et ça ne m'a pas aidé. On pensait pas que ça prendrait autant de temps pour retrouver la forme et l'énergie. Je me suis embarqué dans une spirale négative. Ca a été très compliqué en Février, mars, avril. Depuis mai, ça va mieux. Il a eu la maladie et des problèmes personnels. A la différence des certains, je n'étale pas ma vie privée

Sur une possible baisse de motivation
Je n'ai pas eu une baisse d'envie. Le pus dur était de rester positif, d'accepter de rater, de ne pas être bon tous les jours. C'est compliqué de se dire: "Le travail va payer, fais-le et si tu n'y arrives pas tout de suite, ce n'est pas grave, ça va passer à un moment. La vérité, c'est le chemin. C'est tous les jours"

La vérité, ce sera déjà son premier tour face à un certain Richard Gasquet.