Wimbledon
La grande classe de Federer racontée par Roddick



Battu une troisième fois en finale de Wimbledon 2009 par Roger Federer après une finale dantesque, Andy Roddick a révélé une anecdote pleine de classe concernant Roger Federer dans le vestiaire juste après cette fameuse finale (5-7, 7-6, 7-6, 3-6, 16-14). Totalement dévasté par le scénario cruel d'un match qu'il aurait pu (dû) remporter, le géant américain s'est souvenu de ce moment si particulier qui démontre tout le respect et la classe de Roger envers ses adversaires : "A Wimbledon et en général, ce ne sont pas des vestiaires séparés ou quoi que ce soit d'autre, alors je suis entré et j''était assez plutôt abattu. J'étais dans l'incrédulité, le choc et beaucoup d'émotions commençaient à remonter et puis son équipe (à Federer) est arrivé. Ils auraient dû être en train de célébrer ce qui est normal dans pareille situation. Et j'ai vu du coin de l'œil que Roger leur a en quelque sorte demandé en leur faisant un signe de la main d'être silencieux. Du coup, Ils sont sortis et sont allés célébrer dans un autre une partie du All England Club," a raconté le retraité américain qui semble, même des années après, marqué par le geste très classe du Suisse.