Wimbledon
Federer : "Sur certaines séquences, j'ai joué à un niveau incroyable"



Qualifié pour les huitièmes de finale sur "son" gazon de Wimbledon après sa 350ème victoire en Grand Chelem obtenue face à Lucas Pouille (7-5, 6-2, 7-6(4)), Roger Federer est apparu détendu en conférence de presse et sûr de ses forces. Extraits.

Sur cette victoire face à Lucas Pouille et sur son niveau de jeu actuel...
"Je suis très heureux de ma victoire et de ce record (350ème victoire en majeur), mais c’est quelque chose de très normal lorsque tu joues jusqu'à 38 ans. Avant, la chose normale était que les joueurs prenaient leur retraite vers les 30 ans, et c’est pourquoi mes records sont si élevés. Je suis sûr qu’à partir de maintenant beaucoup d’autres vont tomber, puisque chaque fois, les joueurs se retirent de plus en plus tard. Après cela, l’important aujourd’hui ne se trouve pas dans cette statistique, mais dans ma façon de m'imposer victoire et dans le fait d'être en deuxième semaine. Je connaissais la difficulté que j'aurais aujourd'hui face à Lucas [Pouille] et j'ai donc décidé de faire de mon mieux pour m’imposer. Sur certaines séquences, j'ai joué à un niveau incroyable et impossible à dépasser."

Sur les nombreuses surprises au sein du tableau masculin...
"Il est vrai qu’il y a eu beaucoup de surprises en première semaine, avec l’élimination de joueurs comme Tsitsipas, Zverev ou Thiem. Je pense que sur gazon, l'expérience est une notion très importance ainsi que la fatigue accumulée les deux, trois semaines auparavant. Si vous jouez dans trois tournois différents au cours des trois dernières semaines, il est normal qu'à certains moments, les joueurs ressentent de la fatigue et que les jambes répondent moins bien. Lors de mes premières apparitions à Wimbledon, je suis souvent tombé en première semaine. C'est donc tout à fait normal pour les jeunes de franchir un pallier."