Wimbledon
Nadal : "Je n’ai jamais aimé les comparaisons"



Facile vainqueur de Joao Sousa (6-2, 6-2, 6-2) pour rejoindre les quarts de finale, Rafael Nadal n’en finit plus d’impressionner. Mais le Majorquin a refusé l’idée de comparer ses sensations par rapport aux années précédentes.

Alors qu’on lui promettait un tableau particulièrement difficile, Rafael Nadal a rejoint les quarts de finale en impressionnant. A l’exception de son duel face à Nick Kyrgios au deuxième tour, l’Espagnol n’a pas perdu un set et dégage une sensation de rouleau compresseur. Alors en conférence de presse, le Majorquin a été interrogé sur ses sensations par rapport aux éditions précédentes : "Je ne me souviens pas de ce que j’ai ressenti les années précédentes. Je n’ai jamais aimé les comparaisons et chaque année est différente. Au final, peu importe ce que je ressentais l’année dernière par rapport à celle-ci. Je suis en quarts de finale en ayant joué de bons matchs comme aujourd’hui (lire ce lundi face à Joao Sousa) et ça me donne de la confiance. Je sais que maintenant débute la partie la plus difficile du tournoi. Querrey sera un gros challenge."