Wimbledon
Leconte : "La lenteur du gazon ne profite pas à Federer"

Henri Leconte s'est exprimé dans une interview au Sport Klub au sujet de ce Wimbledon et notamment de la lenteur des courts : "Cette année, la surface a beaucoup changé, elle est extrêmement lente, ce qui est irréel pour moi. Je pense que cela profite à Rafa et à Novak mais pas à Roger. C'est plus compliqué pour lui, mais il est surprenant de voir que tous les trois sont encore capables de pouvoir encore jouer à ce niveau. Ils jouent tous de manière incroyable." L'ex champion finit par parler de leurs rivalités depuis tant d'années : "La question est de savoir qui finira par détenir le plus de trophées du Grand Chelem. Mais profitons-en aussi longtemps qu'ils jouent. Dans quelques années, nous ne pourrons plus les revoir."