Wimbledon
Federer, et maintenant Djokovic ?



Roger Federer est sorti vainqueur de cette 40e confrontation face à Rafael Nadal (7-6(3), 1-6, 6-3, 6-4). Pour sa 12e finale de Wimbledon, il affrontera Novak Djokovic pour écrire encore un peu plus l'histoire de ce sport.

C'était l'affiche la plus attendue depuis le début du tournoi. Le 40e "Fedal" de l'histoire. Et cette rencontre a tourné a l'avantage du Suisse. On a tout d'abord pu assister à un premier set très accroché, où seul Roger Federer a eu une occasion de break. Il a ensuite pu faire la différence au tie-break, remporté sept points à trois. Le Bâlois n'a jamais été inquiété sur son service en gagnant notamment trois jeux blancs. Cela n'a par contre pas été le cas dans la deuxième manche. A 1-1, le numéro trois mondial a eu deux occasions de break avant de complètement craquer en concédant dix points d'affilée. L'Espagnol inscrit par la suite cinq jeux d'affilée en breakant deux fois son adversaire et l'emporte 6-1. Un set partout, la partie est relancée.

Le troisième set repart sur les chapeaux de roue. Avec plus d'intensité dans les échanges, c'est cette fois-ci l'octuple lauréat de Wimbledon qui prend l'avantage. Avec l'envie de ne jamais reculer, il breake pour la première fois de la partie Rafael Nadal, ce qui lui permet de remporter le set (6-3). Dans cette manche, c'est lui qui remporte la plupart des longs rallyes. Il en est de même dans le quatrième set où le natif de Majorque se fait prendre son engagement très rapidement. Des erreurs et des déchets inhabituelles chez Rafa (25 fautes directes sur l'ensemble du match, dont 13 au quatrième set), particulièrement nerveux aujourd'hui. La tête de série numéro deux garde ensuite son excellent niveau de jeu pour l'emporter 6-4 au terme d'une fin de match exceptionnelle et haletante. Très belle performance du Suisse qui a été supérieur lors de cette rencontre et qui se qualifie pour sa 12e finale au All England Club, la 31e en Grand Chelem. Ce sera contre Novak Djokovic, qui disputera quant à lui sa sixième finale pour peut-être conserver son titre à Wimbledon. L'objectif de Roger Federer sera tout autre : remporter son 9e Wimbledon et au passage, son 21e titre du Grand Chelem.