Accueil Wimbledon 8 juillet 2006, le jour de gloire de Mauresmo

8 juillet 2006, le jour de gloire de Mauresmo

-

Le 8 juillet 2006, à la veille de la deuxième finale de Coupe du monde de football de l’équipe de France, Amélie Mauresmo atteint le Graal. Tête de série numéro 1 de Wimbledon, la Tricolore (qui restait sur trois demi-finales de suite à Londres) remporte son deuxième titre du Grand Chelem grâce à un succès sur Justine Henin 2-6, 6-3, 6-4. En demi-finale, elle avait battu Maria Sharapova également en trois manches (6-3, 3-6, 6-2). Ce titre intervient six mois après celui obtenu à l’Open d’Australie où la Belge avait abandonné à l’entame du deuxième set. Si le plaisir lui avait été « gâché », Amélie Mauresmo a su prendre sa revanche et devenir ainsi la première joueuse française à s’imposer au All England Club depuis Suzanne Lenglen en 1925 ! Sept ans après, en 2013, Marion Bartoli lui succédait pour remporter son seul et unique titre du Grand Chelem.

Instagram
Twitter