AccueilWimbledonAttention ! Dangers à éviter (2/2)

Attention ! Dangers à éviter (2/2)

-

Le tirage au sort a lieu tout à l’heure à Wimbledon. Si les 32 têtes de série peuvent s’estimer rela­ti­ve­ment proté­gées, car exemp­tées de duels face aux membres du Top 32 avant les seizièmes de finale, certains joueurs seront à éviter d’entrée. Coup de projec­teur sur 8 dangers potentiels.

4 – Ryan Harrison (USA)

Cet Americain fait partie des jeunes loups aux dents longues. Plutot carac­te­riel, bourré de talent et plein de certi­tudes, Ryan Harrison n’a peur de personne et surtout pas de gagner. « Ma haine de la défaite est plus forte que mon amour de la victoire » déclarait‐il récem­ment. Bref, Ryan Harrison est prêt à tout donner pour éviter la défaite, quel que soit son adver­saire. C’est ainsi qu’il a pris un set à Andy Murray au premier tour à Melbourne et obtenu des balles de 2 manches à zéro face à Gilles Simon à Roland Garros.

3 – Michael Llodra (FRA)

Notre Mika national reste le grand spécia­liste de service‐volée sur le circuit et donc, natu­rel­le­ment, l’un des grands amateurs de gazon. Si le Parisien s’est blessé au dos à Roland Garros et a certes perdu au premier tour à Eastbourne, il n’en sera pas moins dur à battre au All England Club. Car Llodra sait qu’il ne lui reste plus tant de Wimbledon que cela à jouer. Avec son style de jeu, il peut viser très haut à Londres…et ne manquera pas d’ambitions.

2 – David Nalbandian (ARG)

Ah David Nalbandian ! Son carafon, ses coups de sang, son magni­fique tennis…mais aussi son irré­gu­la­rité. Finaliste au Queen’s la semaine dernière, l’Argentin a prouvé qu’il avait retrouvé un très bon niveau. S’il reste dans de bonnes dispo­si­tions mentales à Wimbledon, il peut battre presque tout le monde. Mais l’Argentin est aussi capable de perdre au 1er tour face à un quasi inconnu, comme à Roland Garros il y a trois semaines (battu par Adrian Ungur). Dans le doute, il vaut mieux l’éviter.

1 – Tommy Haas (GER)

C’est LE gros danger de ce tableau. L’Allemand a fait un retour fracas­sant dans le Top 100 ces 3 dernières semaines, réali­sant notam­ment un excellent Roland Garros (sorti des qualifs, seule­ment battu par Gasquet au 3e tour). Mieux, il vient de remporter le tournoi de Halle en battant Sa Majesté Federer en finale. Ex‐numéro 2 mondial, il a le jeu et le talent pour briller sur gazon (demi‐finaliste à Wimbledon il y a deux ans). En fonc­tion de son tableau, il pour­rait aller très loin à Londres, en s’of­frant en route quelques têtes de série…