Accueil Wimbledon Bartoli : "Je suis très heureuse"

Bartoli : « Je suis très heureuse »

-

Grâce sa victoire vendredi contre Camilia Giorgi, Marion Bartoli est en deuxième semaine à Wimbledon. En conférence de presse elle est revenu sur sa rencontre et son adversaire. Elle a également parlé de Karin Knapp, contre qui elle tentera d’obtenir une place en quarts de finale.

Vous devez être heureuse de cette victoire

Oui, je suis très heureuse. Très heureuse. Ca a été une journée très longue et difficile.
J’ai perdu contre Camila à Strasbourg il n’y a pas très longtemps. Je suis très heureuse de la façon dont j’ai été capable de tourner autour de ce temps.

Je sens que je suis revenu beaucoup plus fort qu’elle. J’ai vraiment pris mes chances quand je les ai eu. Je suis très heureuse de la manière dont j’ai géré la pression.

Avez-vous approché le match d’une manière différente de la dernière fois que vous avez joué contre elle ?

Eh bien, évidemment, car la dernière fois était assez sinistre.

Mais j’ai vraiment senti que c’était un autre jour, une autre surface. Tout était différent. J’ai vraiment eu l’état d’esprit d’aller là-bas pour la battre et de gagner le match.

Elle a un jeu énorme. Elle frappe la balle très fort. Il faut vraiment faire attention à votre jeu de jambes et où vous essayez de placer la balle.

A quoi vous attendez-vous maintenant ? Knapp a réussi 14 aces aujourd’hui et a réussi 80 % de points après sa première balle.

Eh bien, je sais qu’elle peut bien servir. Mais Camila sert également énormément bien. Je pense que ça va être aussi une aide pour moi d’avoir ces matches avant. Même si elle a un grand service, normalement mon retour de service est ma force contre n’importe quel adversaire dans le monde, même Serena Williams. Donc, c’est certainement une partie de mon jeu qui est importante.

Visiblement, elle a un énorme service, et elle a vu quelques retours qu’elle n’a pas l’habitude de voir. Peut-être qu’elle sera perturbé. D’un autre côté, elle est en deuxième semaine de Wimbledon, je dois donc prendre ça très au sérieux.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook