AccueilWimbledonBerrettini mate Hurkacz et fonce en finale

Berrettini mate Hurkacz et fonce en finale

-

Superbe tombeur de Roger Federer en quarts de finale, Hubert Hurkacz a été victime du fameux syndrome de la contre‐performance après un « exploit ». Dépassé dans tous les compar­ti­ments du jeu par l’im­pres­sion­nant Matteo Berrettini, le Polonais s’est sèche­ment incliné pour la première demi‐finale en Grand Chelem de sa carrière. 

Pris à la gorge dès son deuxième jeu au service, le Polonais doit sauver trois balles de break consé­cu­tives avant de logi­que­ment craquer à deux reprises lors du septième et du neuvième jeu face à un Italien affûté et d’une effi­ca­cité redoutable. 

Sans solu­tion, autant sur sa mise en jeu qu’en retour, le lauréat du Masters 1000 de Miami encaisse un très doulou­reux 6 jeux à 0 au cours d’un deuxième set bouclé en 20 minutes. Matteo n’est plus qu’à une petite manche d’une finale de Grand Chelem mais, géné­ra­le­ment, plus on est proche et plus il est complexe de conclure. 

Revenu avec d’autres inten­tions pour le troi­sième set, le 18e mondial tient son enga­ge­ment et voit même son adver­saire se faire une frayeur sur une glis­sade. Arrivé jusqu’au jeu décisif, Hurkacz se monte le plus entre­pre­nant et remporte contre toute attente ce set après une entame catas­tro­phique. L’honneur est sauf.

Sauf que Matteo ne va pas laisser la porte entrou­verte bien long­temps et va même la claquer violem­ment. Très agressif sur le premier jeu de cette quatrième manche, Matteo s’empare direc­te­ment du service de son adver­saire et le gardera jusqu’au bout. 

Berrettini s’im­pose 6–3, 6–0, 6–7(3), 6–4 en 2h40 de jeu et rejoint la toute première finale en Grand Chelem de sa carrière où il affron­tera le vain­queur du duel entre Denis Shapovalov et Novak Djokovic. Grande Matteo !

Instagram
Twitter