AccueilWimbledonCornet : "C'est un sentiment agréable de voir qu'à 32 ans, je...

Cornet : « C’est un sentiment agréable de voir qu’à 32 ans, je suis encore forte comme ça »

-

Même si Iga Swiatek était un peu à côté de la plaque, Alizé a su faire déjouer la Polonaise en main­te­nant une pres­sion constante. La Tricolore a donc réalisé un formi­dable exploit, et la France aura donc trois repré­sen­tantes en huitièmes de finale, un score inima­gi­nable lors du tirage au sort. Interrogé par nos confrères de l’Equipe, la Tricolore a dressé un bilan prag­ma­tique de sa performance.

« Je suis très heureuse. Je n’ai pas encore tout assi­milé et je suis juste dans le moment présent mais c’est une grande fierté pour moi de gagner ce match contre Iga. C’est un senti­ment agréable de voir qu’à 32 ans, je suis encore forte comme ça. Je suis en fait assez surprise de faire ma meilleure année en Grand Chelem main­te­nant. Je n’ai jamais aussi bien joué dans les Majeurs que cette année. C’est très surpre­nant. Je ne m’at­ten­dais pas à ça. Cela signifie peut‐être aussi que je suis plus mature, que je suis meilleure menta­le­ment pour gérer ce genre de situation. »