AccueilWimbledonDe Minaur : "Si nous autorisons le coaching, nous perdons la force...

De Minaur : « Si nous autorisons le coaching, nous perdons la force mentale du tennis »

-

Après Kyrgios, c’est un autre austra­lien qui peste contre les nouvelles règles concer­nant le coaching propo­sées par l’ATP. Selon de Minaur qui s’est qualifié brillam­ment hier contre Draper cela change la nature de son sport. Sur le sujet, on a d’ailleurs plus l’im­pres­sion qu’il s’agit d’une reven­di­ca­tion des coachs qui a été entendu plus que de la part des joueurs.

« Je suis contre. C’est dur d’être un joueur de tennis et d’être seul sur le court, de devoir résoudre des problèmes par soi‐même tout le temps, mais c’est pour­quoi nous disons que notre sport est dur menta­le­ment. Si nous auto­ri­sons le coaching, nous perdons la force mentale du tennis. Je pense que vous enlevez un des aspects qui rend le tennis si spécial. Je le lais­se­rais tel quel.