AccueilWimbledon"Djokovic a été impérial dans les moments important"

« Djokovic a été impérial dans les moments important »

-

Vous avez, encore une fois, été très nombreux à réagir au titre de Novak Djokovic ce dimanche. On tient très sincè­re­ment à vous remer­cier pour votre présence ! Comme on en a l’ha­bi­tude, on vous donne la parole en sélec­tion­nant vos meilleurs commen­taires. En sachant que le débat peut encore se poursuivre !

Serve and volley

« Il faut recon­naître que Djokovic a été impé­rial dans les moments impor­tants. À un moment, il était carré­ment à 100% de premiers services sur les balles de break. D’ailleurs il ne lâche qu’une balle de break sur 7 alors qu’il en convertit lui‐même 4 sur 10. C’est là qu’on voit qu’il était sûr de sa force et de son tennis. Le dernier jeu, avec deux ou trois retours excep­tion­nels, en étant en quelque sorte l’apogée. »

Topspin

« Djokovic et Serena, même combat. Les deux numéros 1 du tennis sont juste supé­rieurs aux autres. Ils montrent qui sont les boss des deux circuits. Il faut sortir un tennis d’ailleurs pour les battre comme cela a été le cas pour Stan the man à Roland‐Garros. Ils donnent l’im­pres­sion que les matches dépendent d’eux. On a vu Djokovic flan­cher au tie break du deuxième set et le Suisse en a profité pour prendre le set. Mais dès que le Serbe a de nouveau accé­léré, Federer a subi le foudre du Djoker. »

Fox

« Titre assez juste au vu de cette finale. Félicitations à Novak Djokovic qui a sorti encore une fois le meilleur de lui‐même au meilleur des moments. La hiérar­chie du tennis est on ne peut plus clair et incon­tes­table, et en parfaite adéqua­tion par rapport au clas­se­ment : Djokovic #1, Federer #2, Murray #3 et Wawrinka #4. Le patron c’est lui, et au regarde des prochaines géné­ra­tions de joueurs, il peut le rester un bon moment. Finale moins dantesque que l’an passé, avec un moins bon niveau de jeu de la part des deux joueurs (en passing pour Djoko et en service pour Federer), encore que sur la fin Djokovic en confiance et devant au score était inte­nable. Federer n’a pas beau­coup de regrets à avoir, mis à part ce débreak concédé dans le premier set un peu bête­ment. En étant devant au score il aurait peut être pu se lâcher davan­tage. On pense aussi à ce premier jeu décisif complè­te­ment manqué, dommage. Merci par contre au Suisse de s’être accroché comme un fou dans ce deuxième tie‐break qui a été LE moment de cette finale. Mais Djokovic mérite vrai­ment cette victoire. »

Nikola

« Même si les gens remet­tront l’écart d’âge entre les deux, Novak mène en terme de finale de Grand Chelem contre Federe (2/1) et mène en confron­ta­tions sur gazon (2/1). C’est flat­teur. Vraiment les deux gars auraient eu le même âge, vu leur style de jeu, cela aurait pu être la plus belle riva­lité de tous le temps, bien qu’elle ait déjà sa place dans le top 3 je pense. »

Fox

« Djokovic est de toute façon très bon partout. Mais les tops players sont plus dange­reux sur dur, comme Stan Wawrinka, Tomas Berdych ou Kei Nishikori (et feu Juan‐Martin Del Potro). Et puis il faut prendre en compte Nadal, qui faisait barrage sur terre battue, et qui est bon sur dur, surtout quand il arrive en finale. Là où tous ces joueurs (Nadal, Wawrinka, Berdych, Del Potro, Ferrer, Nishikori) sont les moins bons, c’est sur gazon, où ils sont plus suscep­tibles de se faire surprendre par des gros serveurs ou des spécia­listes de la surface. Alors que Djokovic y est aussi perfor­mant qu’ailleurs. On peut dire que Nole n’a aucune surface dite faible, comme Federer d’ailleurs, mais leur palmarès sur terre battue et notam­ment à Roland‐Garros est plus faible en raison de la présence de Nadal. »

Vilander

« S’il y en a un qui doit avoir des « regrets » aujourd’hui, outre Federer, c’est Andy Murray qui ne s’est pas montré capable de signer le moindre break face au Suisse, alors mème qu’il avait un stade acquis à sa cause. Alors oui Federer avait servi le feu et s’était montré excellent mais… Avec un tennis plus consis­tant, plus offensif de la part de l’Écossais, le Suisse n’au­rait pas été autant dans sa zone de confort. Je me demande si Andy à regarder le match histoire d’iden­ti­fier éven­tuel­le­ment les points sur lesquels il se doit de travailler. Mais j’ima­gine que non, vu le crève coeur de la disputer. Comptons donc sur Amélie pour lui montrer la marche à suivre. »

(Syndrome)

« C’est vrai que par rapport à ce que Nishikori avait montré à l’US Open 2014, il déçoit. Encore un énième problème de confir­ma­tion pour cette géné­ra­tion qui va passer sans sortir de grand joueur. »

Fox

« Le vrai problème, est que en ce moment, Federer est à 34 ans, le plus sérieux rival de Djokovic. Nadal est out depuis 1 an, Murray n’a jamais été de la trempe des 3 autres et le reste… Il y a deux joueurs qui peuvent embêter Djokovic, c’est Stan Wawrinka et Juan‐Martin Del Potro, qui sont des joueurs puis­sants, mobiles, suscep­tibles d’en­voyer des coups gagnants en revers comme en coups droit. Wawrinka, plus que quiconque, est celui qui pose le plus de problèmes actuel­le­ment à Djokovic en Grand Chelem, mais il n’est pas assez régu­lier dans tous les tour­nois. Si on veut voir des matches d’an­tho­lo­gies après le départ de Federer, il faut vrai­ment espérer que Del Potro retrouve son niveau d’avant, c’est dire. »

Tj.

« Je mise beau­coup sur 2016 pour Nadal. Il traverse une très mauvaise année, mais je ne vois pas pour­quoi lui ne pour­rait pas s’en relever. On verra. Mais en tout cas je l’es­père, car au delà du fait que je suis un de ces fans, il faut dire qu’un Nadal au top rajou­te­rait un peu de piquant au tennis actuel. »