AccueilWimbledonDjokovic avec autorité

Djokovic avec autorité

-

Sans surprise, Novak Djokovic sera au rendez‐vous des huitièmes de finale à Wimbledon, pour la 13e fois en 16 parti­ci­pa­tions. Le double tenant du titre s’est montré très solide face à l’Américain Denis Kudla (114e), qui était venu pour en découdre.

Moins impres­sion­nant que lors de ses deux précé­dents matchs, le numéro 1 mondial commet beau­coup plus de fautes directes (11 rien que dans le premier set, contre 6 sur l’en­semble du match face à Anderson) ce qui ne l’empêche pas de cueillir son adver­saire lors du fameux 10e jeu. Sonné, Kudla concède d’en­trée son enga­ge­ment dans le deuxième set avant de le récu­pérer dans la foulée puis fina­le­ment de le reperdre. L’Américain tente, ose, fait même lever le court n°1 par moment mais cède à nouveau. 4–6, 3–6.

Vient alors le troi­sième set où le 114e mondial jette ses dernières forces dans la bataille avant d’être fina­le­ment récom­pensé en cassant le service de Nole d’en­trée de manche. Il va même mener jusqu’à 4–1 avant de voir revenir comme une fusée le Serbe qui n’a pas trop envie de concéder sa deuxième manche du tournoi. Tie‐break.

Comme dans le set, Kudla va mener jusqu’à 4–1 dans le jeu décisif, bien aidé les deux doubles fautes de Djokovic. Mais c’est à son tour de faire des cadeaux avec un coup droit qui déraille. 

Novak Djokovic s’im­pose donc, non sans mal : 6–4, 6–3, 7–6(7) et affron­tera le Chilien Cristian Garin pour une place en quarts de finale. Ce n’était certes pas le plus grand match de la carrière du numéro 1 mondial mais il a fait preuve d’une grande auto­rité pour s’éviter une rencontre plus tendue. 

Instagram
Twitter